La route fait du bien aux Jeannois

Pascal Hudon... (Archives Le Quotidien)

Agrandir

Pascal Hudon

Archives Le Quotidien

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Serge Émond
Le Quotidien

Quelques jours sur la route auront finalement fait beaucoup de bien aux Jeannois d'Alma. Après avoir connu quelques performances difficiles sur la patinoire du Centre Mario-Tremblay, ils ont retrouvé leur aplomb, en fin de semaine, en signant deux victoires à l'étranger. Un gain de 4-1 sur les Blues de Dawson, samedi, a été suivi par un autre de 4-3 sur le Boomerang du Cégep André-Laurendeau, dimanche.

Depuis le début de la saison 2015-2016, les Jeannois n'ont perdu que deux de leurs neuf matchs sur la route. En revanche, ils n'ont célébré que deux victoires à domicile. Une situation sur laquelle a bien l'intention de se pencher l'entraîneur Pascal Hudon dans un avenir rapproché. Il accordera une attention particulière à la préparation de son équipe quand elle évolue à domicile.

En attendant de se pencher sérieusement sur les habitudes de ses joueurs quand ils jouent devant leurs partisans, Pascal Hudon estime que son équipe a très bien joué contre André-Laurendeau.

«Nous avons joué un match serré et c'est ce que nous avions demandé aux gars, a résumé Pascal Hudon. Chacun devait s'assurer de se concentrer sur ce qu'il pouvait contrôler. Nous avons cherché à être bons dans les petits détails et quand nous n'avions pas la rondelle. Notre échec-avant a été très efficace. Nous avons donné peu de temps à leurs défenseurs pour s'organiser, ce qui nous a donné la chance de créer des revirements.

«Dans notre zone, nous n'avons donné que quatre chances de marquer quand les deux équipes jouaient à cinq contre cinq. La seule chose qui nous a causé des problèmes, ce sont les pénalités. Nous avons joué deux fois à trois contre cinq. Sur le même jeu, nous avons écopé de quatre pénalités, deux deux minutes et un quatre minutes. Cette séquence a amené de l'émotion au match. Nous avons réussi à passer ces six minutes en désavantage numérique, dont deux à cinq contre trois, et nous avons marqué un gros but en fin de première période, en avantage numérique, qui nous a ramenés dans le match.

«Si on fait exception des pénalités, nous avons bien fait les choses. Nous n'avons pas été souvent en danger.»

Mathieu Blanchette a inscrit deux buts pour les Jeannois. Pierre-Luc Houde et David Alexandre Simard ont marqué une fois, en plus d'amasser deux passes.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer