Les clans familiaux étaient à l'honneur

Le Club de boxe de Chicoutimi a organisé... (Photo Le Progrès-Dimanche, Michel Tremblay)

Agrandir

Le Club de boxe de Chicoutimi a organisé un gala qui a attiré près de 300 amateurs de boxe vendredi soir. Les entraîneurs Michel Desgagné, David Grenon et Denis Gravel sont entourés de quelques-uns des pugilistes en action dans cette carte qui proposait 14 combats.

Photo Le Progrès-Dimanche, Michel Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le Club de boxe de Chicoutimi a fait salle comble, vendredi soir, dans le cadre du gala qu'il présentait dans ses locaux de la rue Jacques-Cartier. Près de 300 personnes ont assisté aux 14 combats au programme de la soirée. Les clans familiaux ont aussi été à l'honneur, alors que les frères Déreck, Dylan et JordanBlackburn étaient en action, tout comme le duo père-fils de Jasmin Tremblay, (en grande finale) et son fils Gabriel. Parlant des Blackburn, le plus jeune, Déreck, a ouvert le bal dans un combat PB8 des benjamins 75 où il a démontré un beau talent face à William Giguère (Aly).

Son frère Dylan, 13 ans, a perdu son premier combat juvénile (135 livres) par décision unanime aux mains de Maxim Croteau (club Mario Cusson). «Dylan est encore d'âge cadet et il a fait face à un adversaire plus grand, plus vieux et plus habile. Il a concédé les deux premières rondes, mais il gagné la troisième», a souligné fièrement son entraîneur Michel Desgagné.

L'aîné, Jordan, en a pour sa part mis plein la vue même s'il s'agissait d'un combat démonstration face à Thomas Chabot (Robertsonville), champion canadien juvénile 2015 et 2e au monde dans les compétitions. «Ç'a été super! Ils ont ouvert la machine et en deuxième ronde, les coups pleuvaient et spectateurs criaient», mentionne Michel Desgagné pour décrire l'intensité du duel chaudement disputé.

En combat final, Jasmin Tremblay (senior 215 livres) a gagné par K.O. technique contre Steve Cantin (La Capitale). Il a ajouté une 10e victoire à sa fiche en 11 combats. Son fils Gabriel Tremblay a lui aussi savouré la victoire par décision unanime chez les juvéniles 165 livres contre Benjamin Meunier (Chibougamau) en démontrant son talent prometteur.

Un autre combat qui a animé la foule durant la soirée fut le défi chez les seniors 201 livres opposant Sébastien Gauthier à Jérémy Paul Germain de Mashteuiatsh. «Jérémy Paul Germain est un débutant qui n'a pas beaucoup mis les gants dans sa vie, mais c'est vraiment un talent naturel. Pour une première prestation, c'était solide!» a souligné l'entraîneur, en précisant que les deux belligérants ont même mérité l'honneur du combat de la soirée.

Chez les seniors 135 livres, William Paquet (Mashteuiatsh), qui ne cesse de s'améliorer, a gagné par arrêt de l'arbitre au 3e round contre Michel Paré (Robertsonville) s'améliore constamment

Charles-Antoine Bergeron (cadet, 110 livres) a fait une belle démonstration de boxe contre Philippe Rodrigue (Projet Cardio S. Ouellet), tout comme Sarah Blackburn (senior 110 livres) contre Kassandra Lambert (Aly).

REVERS

Par contre, chez les seniors 200 livres, Nicolas Villemaire de La Baie a perdu par décision partagée contre Francis Nicole (Projet Cardio S. Ouellet), mais ce fut là aussi tout un combat. «Ils se sont donné de la misère et se sont relancés l'un et l'autre», note l'entraîneur Desgagné.

Dominic Renaud a perdu sur décision partagée face à Vincent Ouellet (Energy Box) chez les juvéniles 165 livres.

Chez les seniors 165 livres, Martin Boily a perdu par décision aux mains d'Étienne Lessard (Énergy Box défaite). «Martin a eu de la misère à se faire justice. Il a mis beaucoup de pression sur l'adversaire et a quand même livré une belle performance», note Michel Desgagné.

Chez les benjamins 85 livres, Thomas Tanguay a encaissé un mauvais coup dans son combat défi contre Charles William (La Capitale), ce qui a incité l'arbitre à mettre rapidement fin au combat.

Mentionnons enfin que seul Maxime Bilodeau de Chibougamau n'a pu enfiler les gants, faute d'adversaire.

Ombre au tableau

Chez les seniors 162 livres, la victoire par K.O. de Jean-Michel Murray a été assombrie par les difficultés de santé qui ont affecté son adversaire Nicolas Lanctôt (Aly). Pendant quelque 20 minutes, le médecin et l'organisateur ont aidé le vaincu, qui est resté conscient, à retrouver son souffle et son aplomb.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer