Stéphan Larouche apprécie le calme

Stéphan Larouche... (Archives La Presse)

Agrandir

Stéphan Larouche

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Stéphan Larouche était toujours à l'avant-scène des galas de Lucian Bute. Entraîneur du boxeur vedette pendant 11 ans, le voilà relégué dans l'ombre, aux côtés des espoirs de la sous-carte du gala de samedi, au Centre Vidéotron de Québec.

L'homme de boxe, qui est originaire Jonquière, assure ne pas s'ennuyer des feux de la rampe. «Ça fait même du bien», a-t-il laissé tomber, jeudi midi, en marge de la conférence de presse présentant les combats préliminaires au duel Bute-DeGale de samedi soir, au Centre Vidéotron de Québec. Larouche sera dans le coin du poids lourd Bogdan Dinu et du super-léger Yves Ulysse fils.

«Dans les dernières années, on passait six mois par année en camp d'entraînement, à raison de trois camps de 50, 60 jours, plus les combats. Les années passent vite, ça fait du bien de retrouver un rythme de vie normal», confie Larouche.

À les écouter, il est clair que les deux individus ne se sont pas laissés en mauvais termes. Autant la veille Bute répétait tout le respect qu'il gardait pour son ancien entraîneur, autant Larouche conserve toute l'admiration du monde pour son ex-protégé.

«Lucian a été bon pour la boxe au Québec, il a été bon pour moi. En plus du boxeur, j'ai connu l'homme. C'est une bonne personne, un gars honnête, professionnel à 100%», insiste-t-il.

«Si quelqu'un mérite que cette histoire-là finisse bien, c'est vraiment Lucian. Il mérite vraiment de gagner», poursuit Larouche, à propos du combat contre le champion du monde IBF des 168 livres James DeGale.

«C'est clair que Lucian a une grosse commande sur les bras. Mais dernièrement, il arrive souvent que des boxeurs qui ne sont pas favoris gagnent. Lucian est bien dans sa tête, il a une nouvelle équipe, est dans une nouvelle zone, a l'air vraiment bien. Alors je pense que tout est possible», affirme celui qui souligne la magie de Lucian Bute auprès de la population. «Tout le Québec veut que Lucian gagne», est-il convaincu.

Larouche dirige Dinu, Roumain d'origine comme Bute et installé au Québec depuis un an et demi. Dinu, âgé de 29 ans et invaincu en 13 combats professionnels, affronte un Argentin de 44 ans, Manuel Alberto Pucheta (38-10).

Larouche sert aussi de conseiller auprès des entraîneurs de Ulysse, Rénald Boisvert et Claudio Misischia, du club Champion de Montréal. Ulysse (9-0) croisera le fer avec le jeune Mexicain Randy Lozano (10-7-2). Le Sorelois David Théroux et le Kazakh Batyr Jukembaev complètent l'écurie de Larouche.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer