Midget espoir: l'opportunisme fait défaut

Mathieu Boulianne a marqué l'un des trois buts... (Photo Le Quotidien, Michel Tremblay)

Agrandir

Mathieu Boulianne a marqué l'un des trois buts des Espoirs contre le Noir et Or de Boucherville.

Photo Le Quotidien, Michel Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Serge Émond
Le Quotidien

Malgré de bonnes performances, le Saguenay-Lac-Saint-Jean n'a pas connu la conclusion espérée, dimanche, au premier tournoi de hockey midget espoir de la saison. La formation régionale a subi deux défaites serrées sur la glace du Centre Jean-Claude Tremblay de La Baie pendant cette dernière journée pour terminer la compétition en quatrième place.

L'équipe de Michel Giguère a entamé son dimanche en s'inclinant 4-2 face aux Sélects du Nord, en demi-finale. Ce résultat l'a reléguée au match pour la médaille de bronze, qu'elle a perdu 5-3 contre le Noir et Or de l'École secondaire de Mortagne, de Boucherville.

Malgré deux défaites, les hôtes du tournoi n'ont pas mal paru. Face aux Sélects, ils avaient les devants 2-0 en début de rencontre. Contre le Noir et Or, un manque d'opportunisme a fait mal, tout comme une poussée de quatre points en dix minutes des vainqueurs à la fin de la première période et au début de la deuxième.

«Manque d'opportunisme, a résumé Michel Giguère. Leur deuxième but, qui a été marqué quand la rondelle a touché la baie vitrée avant de rebondir dans le dos de notre gardien, nous a ébranlés un peu. Ils n'ont pas eu beaucoup de lancers, mais ils ont profité de leurs chances. De notre côté, nous avons touché le poteau au moins quatre fois, en plus de rater trois filets déserts. La fatigue du tournoi a paru sur ces jeux. Même si le filet est désert, un joueur fatigué va anticiper un peu trop. C'est ce qui a fait la différence.

«Nous sommes aussi bons qu'eux. La victoire aurait pu aller d'un côté comme de l'autre. Nous terminons le tournoi avec cinq victoires et deux défaites, ce qui signifie que nous avons trois défaites en 20 parties depuis le début de la saison. Avant le tournoi, j'avais dit que ce serait très difficile en raison de nos nombreux blessés et qu'on revenait de voyages. Nous avions des gars qui n'avaient pratiquement pas joué depuis le début de la saison. Je ne m'attendais pas à faire un aussi beau parcours. Par contre, en voyant la dynamique et la chimie de l'équipe, je pouvais y croire pour une deuxième année de suite.

«Nous terminons en quatrième place. Nous sommes quand même devant une vingtaine d'équipes. Ce tournoi permet d'évaluer où nous sommes rendus. Nous pourrons travailler (sur les points à améliorer), mais on va y aller d'abord pour le maximum de repos. Plusieurs de nos soldats sont tombés au combat. Certains sont en arrêt pour deux semaines.»

Charles-Éric Rochefort, Mathieu Boulianne et David Bélanger ont marqué pour l'équipe hôtesse.

Une dernière note sympathique sur ce match. Bien des partisans des Saguenéens de Chicoutimi se souviendront que Benoît Boulianne et Yvon Bouchard étaient à la tête de l'équipe quand elle a connu les années les plus fructueuses de son histoire. Signe que le temps passe, le petit-fils de Benoît Boulianne (Guillaume Coulombe) affrontait celui d'Yvon Bouchard (Marc-Olivier Tremblay) dans ce duel pour la médaille de bronze...

Champions

Et pour terminer le tableau, notons que le Collège français de la Rive-Sud a battu les Sélects du Nord 6-3, en finale pour la médaille d'or. Ces deux équipes seront de retour à Saguenay, l'an prochain, puisque le tournoi a encore été confié à l'organisation des Espoirs du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer