Jeannois :  quatrième défaite consécutive

Les Jeannois du Cégep d'Alma ont amorcé le... (Photo Le Progrès-Dimanche, Gimmy Desbiens)

Agrandir

Les Jeannois du Cégep d'Alma ont amorcé le match en force contre les Filons de Thetford Mines, enfilant deux buts consécutifs en première. Le vent a ensuite tourné et ce sont les visiteurs qui sont repartis du centre Mario-Tremblay avec un gain de 4-2. Les Jeannois espèrent offrir un victoire à leurs partisans aujourd'hui, à 13h, alors qu'ils affrontent les Dynamiques du Collège Sainte-Foy.

Photo Le Progrès-Dimanche, Gimmy Desbiens

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dans la Ligue de hockey collégial, division 1, les Jeannois du Cégep d'Alma ont laissé filer une avance de 2-0 pour être doublés 4-2 par les Filons du Cégep de Thetford Mines, qui étaient dernier au classement.

Pour les Almatois, il s'agit d'un 4e revers consécutif. Toutefois, l'entraîneur-chef Pascal Hudon s'attend à ce que ses troupes redoublent d'ardeur dans l'espoir de renouer avec la victoire, aujourd'hui, à 13h, alors qu'ils affronteront les Dynamiques du Collège de Sainte-Foy au centre Mario-Tremblay.

«On n'est pas sur une bonne séquence et on a de la misère à marquer des buts. De plus, on n'a pas l'attitude pour s'en sortir», avance Pascal Hudon pour expliquer la défaite des siens aux mains des Thetfordois. «Il y a peut-être des gars qui pensent plus à leurs choses personnelles qu'à l'équipe. On avait trois défaites en ligne et ce n'est pas normal d'arriver contre Thetford en pensant que ça allait être facile. On a sorti fort en prenant les devants 2-0, mais on dirait que par la suite, on s'est mis à faire des choses compliquées au lieu de garder le plan de match initial, ce qui aurait été beaucoup plus facile.»

Pendant que les Jeannois connaissaient des ratés à l'attaque, l'autre équipe a réussi à niveler la marque avant la fin de la première pour ensuite enfiler l'aiguille à une reprise dans les deux périodes suivantes. «C'est plate parce qu'on travaille fort, on lance toujours plus que l'adversaire, mais on ne trouve pas le moyen de gagner. Quand t'es moins talentueux, il faut travailler encore plus fort et je vais m'assurer que (dimanche), les gars travaillent plus fort», de conclure le pilote des Almatois.

Les Espoirs bantam du Lac lèvent le pied

Les Espoirs bantam du Lac-Saint-Jean ont laissé filer une avance de 3-0 pour se contenter d'un verdict nul de 3-3 hier, contre les Corsaires de Pointe-Lévy, au centre sportif de Saint-Bruno. À mi-chemin de la rencontre, la troupe de Marc-André Gagnon menait 3-0 et a levé le pied. Avant de retraiter au vestiaire, ils ont écopé de quelques pénalités qui ont permis aux visiteurs de marquer un premier but. En troisième, ils ont fait 3-2, puis 3-3 en toute fin de match. «Ce match était à notre portée, mais on s'est contenté. Il y a eu beaucoup de revirements et de surnombres. On avait de l'espace, mais on voulait trop se la jouer. Au lieu de jouer notre style de jeu, on a joué le leur. Le troisième but nous a fait mal parce que ça s'est produit sur un élément (du jeu) sur lequel on avait insisté. C'est une bonne leçon pour eux», d'indiquer le pilote des Espoirs, en ajoutant qu'il est tout de même satisfait de la fin de semaine avec deux matchs nuls.

Défaite également pour les Espoirs bantam du Saguenay qui se sont inclinés 3-1 face au TGV de Mont-Joli, dont le dernier but dans un filet désert. Pour le pilote de la formation saguenéenne, ses unités spéciales n'ont pas été en mesure de faire la différence dans ce match. «En première, nous avons bénéficié d'un 10 minutes en avantage numérique et on n'a pas réussi à la mettre dedans», explique-t-il. Même la domination des Espoirs de Saguenay au chapitre des tirs au but (23 fois contre 11) ne leur a pas permis de soutirer la victoire. «Il faudra travailler pour aller davantage au filet et améliorer cet aspect», a-t-il conclu, tout en donnant «le crédit à l'autre équipe qui a travaillé fort».

Victoire au pee-wee

Elie Fillion, Mathis Gagné et Philippe Goulet ont sonné la charge pour les Espoirs pee-wee du Saguenay qui l'ont emporté 6-3 sur Mont-Joli, hier à La Baie. Les trois joueurs ont marqué deux buts et combiné 12 points dans la rencontre. «Ils étaient en feu. Ils nous ont transportés et ont créé de l'attaque même si nos autres lignes jouaient bien également», d'estimer l'entraîneur Arnaud Dubé dont les troupiers seront en congé non seulement dimanche, mais également en fin de semaine prochaine.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer