Francy Ntetu demeure invaincu

Avec sa victoire par décision partagée, Francy Ntetu... (Archives Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais)

Agrandir

Avec sa victoire par décision partagée, Francy Ntetu porte sa fiche à 16 victoires en autant de combats. Normalement, son prochain combat en sera un d'envergure.

Archives Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le Chicoutimien Francy Ntetu a peiné contre Oscar Riojas à New York, mais a tout de même conservé sa fiche parfaite chez les professionnels, l'emportant par décision partagée. Le pointage a été extrêmement serré, 77-74, 74-76 et 76-75, à l'avantage du boxeur régional au terme d'un duel de huit rondes, ce qui lui permet ainsi de porter sa fiche à 16 victoires en autant de combats.

Contre un adversaire gaucher, Ntetu avait une surprise dans son arsenal. «Pendant à peu près six rounds, Francy a boxé de la gauche, a confié son entraîneur Pacome Tagbo après coup. Ç'a destabilisé Oscar qui s'attendait à un droitier. On ne s'était pas beaucoup entraîné sur cet aspect. C'était pas mal à notre avantage. On n'avait pas beaucoup travaillé cet aspect, mais une fois dans le ring, il l'a bien mis en pratique. C'était un bon combat.»

Combat significatif

À l'issue de cette quatrième présence en sol américain, le clan Ntetu a reçu la confirmation que son prochain combat en serait un significatif. Pacome Tagbo ne pouvait avancer de date hier soir, mais affirmait que ce prochain affrontement devrait normalement avoir lieu en 2016. «On va retourner au gym, regarder la vidéo du combat et les erreurs pour avancer et montrer de quoi Francy est capable. Il est prêt pour les grands et le temps est venu pour lui», d'estimer Pacome Tagbo, bien heureux de la manière de son protégé de gérer la pression.

Guillaume Coudé subit un premier revers

(Johanne Saint-Pierre) - Pour la première fois depuis ses débuts chez les pros, le Chicoutimien Guillaume Coudé (6-0-1, 5 K.-O.) a perdu son combat par K.-O. technique aux mains de Shakeel Phinn (4-1-0, 2 K.-O.) en demi-finale du gala de boxe présenté hier soir au Colisée Cardin de Sorel.

Évoluant chez les 175 livres, Coudé a bien amorcé le combat, mais il a fait face à un adversaire à la fois solide et expérimenté qui lui a porté le coup fatal à la toute dernière seconde du duel.

«On gagnait les cinq premières rondes et on s'enlignait vers une décision unanime, mais au 6e et dernier round, son adversaire est sorti fort et il a réussi à atteindre Guillaume qui a été ébranlé», a relaté son entraîneur Michel Desgagné, du Club de boxe de Chicoutimi.

«C'était la première fois que Guillaume bataillait six rondes. Il était fatigué et ce coup a redonné de l'énergie à Phinn. Stratégiquement, il aurait fallu qu'il soit plus en défensive et qu'il mette un genou à terre plus rapidement. Avec une seconde à faire, Guillaume est tombé à genoux et il ne restait plus de temps au tableau, mais il fallait que l'arbitre rende une décision. Il a fait le compte et il a déclaré le K.-O. technique.»

Michel Desgagné a donné le crédit à Phinn pour sa victoire. «Dans chaque ronde, Guillaume l'a frappé solidement, mais Phinn bouge bien et il encaissait bien les coups. Il s'est retrouvé une fois au plancher en 3e ronde, mais il s'est relevé. Il a une bonne expérience de boxe et il a bien géré ça. C'est une déception pour nous, mais on va apprendre de cela», de conclure l'entraîneur de Coudé.

Esteban Tremblay s'incline

À sa première compétition chez les juniors, le représentant du Club de boxe olympique de Jonquière, Esteban Tremblay, s'est incliné en quart de finale des Gants d'argent présentés à Limoilou. Son entraîneur, Hubert Malaison, s'est dit très fier de la prestation de son protégé. «Esteban a fait un bon combat et nous sommes très contents de lui. On a peut-être gagné un round sur trois et Esteban s'est très bien défendu pour les deux autres. Il a réussi à placer ses coups. Ce n'était pas un combat à sens unique, a fait valoir Hubert Malaison. Techniquement, ce fut un bon combat, mais il faut donner le crédit à son adversaire. Il y a des défaites comme celle-là qui sont très constructives. Nous sommes très contents de la progression d'Esteban et ça augure bien pour le futur. Il a été compétitif, mais il manquait d'expérience et de maturité dans cette catégorie.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer