Les Espoirs poursuivent leur route

La formation midget Espoir du Saguenay-Lac-Saint-Jean a signé... (Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

La formation midget Espoir du Saguenay-Lac-Saint-Jean a signé une victoire convaincante de 7-4 contre les Prédateurs du Lac-Saint-Louis (ci-haut) avant de remporter le match décisif 2-1 contre la Côte-Nord hier soir pour passer à l'étape suivante. Les régionaux affrontent samedi matin le National de Montréal à 11h15, au centre Jean-Claude-Tremblay de La Baie.

Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Grâce à deux victoires en autant de matchs vendredi, les Espoirs du Saguenay-Lac-Saint-Jean ont pu poursuivre leur route dans le cadre du Tournoi provincial midget Espoir de Saguenay. Samedi matin, à 11h15, ils affronteront le National de Montréal en huitièmes de finale, au centre Jean-Claude-Tremblay.

En matinée hier, les régionaux ont disposé de l'équipe la mieux classée de la province, les Prédateurs du Lac-Saint-Louis, au compte de 7-4. Ils s'étaient forgé une priorité de 3-1 après deux engagements avant d'exploser pour quatre buts en troisième, dont deux de Vincent Brassard. Raphaël Kenny a marqué une fois et ajouté deux passes.

Cette belle victoire a toutefois eu un impact sur le niveau d'énergie des locaux lors du match décisif d'hier soir contre les Nord-Côtiers. La troupe de Michel Giguère a toutefois trouvé le moyen d'arracher une victoire de 2-1 pour ainsi mériter son billet pour la ronde suivante. «Notre aventure continue, a lancé d'entrée de jeu le pilote des régionaux. Ce matin (hier), ç'a bien été, mais ce soir, on a senti beaucoup de fatigue chez les joueurs. Ils ne faisaient pas les petits détails, de sorte que Côte-Nord aurait mérité de repartir avec la victoire. Les Nord-Côtiers ont eu le meilleur durant toute la partie, mais on a été plus opportunistes par deux fois, tandis qu'eux n'en ont profité qu'une fois. Ça nous prenait une victoire et on a trouvé le moyen d'aller la chercher.»

Concernant la convaincante victoire du matin, Michel Giguère avoue que le résultat les a surpris. «On jouait contre une équipe top-2 au Québec. On ne les connaissait pas, mais on les a étudiés durant le tournoi. Au début, on a mal sortis et ils ont pris les devants 1-0, mais les gars se sont bien repris. Ils ont fait les petits détails et on a travaillé plus qu'eux. On a même pris les devants 4-1, ce qui nous a nous-mêmes surpris, mais on a vraiment travaillé plus qu'eux. On a respecté le plan de match et ça a fait en sorte qu'on a été très opportunistes», a-t-il conclu.

Espoir bantam

Pour leur part, les Espoirs bantam Lac-Saint-Jean ont fait fort belle impression devant les amateurs de hockey venus les encourager à Mashteuiatsh. La troupe de Marc-André Gagnon a en effet fait match nul 4-4 contre les meneurs au classement, le TGV de Mont-Joli. «On a limité l'adversaire à 10 lancers en tout, souligne Gagnon, fier de la tenue de ses protégés. On perdait 3-1 après deux périodes et on a réussi à remonter ça à 4-3 avant qu'ils ne réussissent à compter en fin de match.  On est vraiment fiers de l'effort mis dans l'échec-avant et de l'engagement des joueurs», a conclu le pilote de la formation jeannoise.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer