Les Marquis se serrent les coudes

Soirée tumultueuse hier au Palais des sports, alors que les Marquis de... (Photo Le Progrès-Dimanche, Rocket Lavoie)

Agrandir

Photo Le Progrès-Dimanche, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Nouveaux vins
Nouveaux vins

Chaque semaine, notre collaboratrice Karyne Duplessis Piché vous présente quelques-unes des nouvelles cuvées disponibles (en quantité de 100 caisses et plus) à la Société des alcools du Québec (SAQ). »

Soirée tumultueuse hier au Palais des sports, alors que les Marquis de Jonquière ont fait fi de l'adversité pour signer une victoire de 5-1 aux dépens des 3L de Rivière-du-Loup devant quelque 1324 spectateurs.

Soirée tumultueuse hier au Palais des sports, alors... (Photo Le Progrès-Dimanche, Rocket Lavoie) - image 1.0

Agrandir

Photo Le Progrès-Dimanche, Rocket Lavoie

Soirée tumultueuse hier au Palais des sports, alors... (Photo Le Progrès-Dimanche, Rocket Lavoie) - image 1.1

Agrandir

Photo Le Progrès-Dimanche, Rocket Lavoie

Privés de plusieurs éléments-clés de l'attaque, les Marquis se sont serré les coudes et ont payé le prix pour pouvoir savourer une victoire convaincante.

«C'est vraiment une belle victoire d'équipe», a lancé d'entrée de jeu l'entraîneur-chef Claude Bouchard. «On s'entend qu'il nous manquait l'équivalent d'une première ligne avec l'absence de Gratton, Riendeau et Fortier. Je vous dis souvent qu'avec les joueurs qu'on a sur les deux premiers trios, on a deux premières lignes. Ce soir, on avait une première ligne et chapeau aux réservistes qui ont pris la relève. Que ce soit Allard, Tremblay ou Poirier, ils ont très bien fait.

«Quand il manque des joueurs importants comme ça offensivement, il faut que tu te serres les coudes, que tu joues bien défensivement, que tu te sacrifies pour l'équipe et je pense que les gars l'ont fait de façon exemplaire. De sortir d'un week-end comme celui-là avec deux points sur quatre, considérant le nombre et la qualité des blessés qu'on avait, je pense que c'est un plus pour nous. On va souhaiter que nos blessés se rétablissent et qu'on retrouve notre alignement habituel.»

D'autre part, s'il n'a pas été surpris du cirque de Dave Hamel (voir autre texte) et du geste déplacé qu'il déplore, le pilote des Marquis estime que les Louperivois doivent s'attendre au retour du balancier pour les combats d'hommes forts.

«Au niveau robustesse, on était un peu démuni avec l'absence de Gaby Roch, Sean McMorrow et Alex Penner. Mais on a quand même une bonne mémoire, a lancé Bouchard en guise d'avertissement. Ce qu'a fait Hamel avec Gauthier ce soir, il avait fait la même chose avec McMorrow lors du dernier affrontement. Ce soir, nous n'avions pas les effectifs pour riposter à ça, mais comme j'ai dit aux gars après la deuxième, chaque chose en son temps. À un moment donné, les trois seront dans l'alignement et ce sera à notre tour de régler les choses.»

Apport collectif

Hier, ce sont les défenseurs qui ont donné le ton, notamment avec Jean-Michel Bolduc (2e étoile) et William Lacasse (3e étoile) qui ont enfilé leur premier but officiel de la saison.

En première, Bolduc a ouvert la marque sur un tir précis entre les jambières de Travis Fullerton. Jean-Sébastien Bérubé (première étoile) a doublé l'avance des locaux quatre minutes plus tard, sur un jeu de puissance, mais il était temps que la première finisse. Profitant de deux avantages numériques consécutifs, les visiteurs ont redoublé d'ardeur pour tester la vigilance du cerbère Loïc Lacasse.

Les Marquis ont amorcé la deuxième en force, Hugo Carpentier faisant mouche avec à peine 38 secondes d'écoulées pour porter la marque à 3-0. Francis Trudel a servi la réplique aussitôt à la faveur d'un avantage numérique, mais les Jonquiérois ont repris une avance de trois buts grâce au premier but de William Lacasse 11 secondes après une pénalité décernée à Rivière-du-Loup. C'est là que la situation a tourné au vinaigre avec les agissements d'Hamel.

En troisième, Peter James Corsi a conforté l'avance des siens de façon décisive et les Marquis ont savouré une victoire de 5-1. Le dernier vingt a été marqué par une escarmouche entre Alex Bourret et Sylvain Deschâtelets.

En bref

• Les Marquis ont aligné seulement 18 joueurs. Jean-Simon Allard, Mathieu Tremblay et Yann Poirier ont pris la relève avec brio. Francis Charette n'était pas disponible, Christopher Guay remplaçait Mathieu Tremblay comme adjoint avec les Espoirs bantam AA et Marc-Antoine Chrétien était dans un chalet où le cellulaire n'entrait pas. Il n'en demeure pas moins que les Marquis se sont fort bien débrouillés sans les talentueux attaquants que sont Yannick Riendeau, Benoit Gratton, François Fortier...

• Alexandre Gauthier était le seul homme fort en uniforme. Sean McMorrow purgeait son match de suspension et Gaby Roch n'était pas disponible...

• McMorrow, Riendeau et Luis Tremblay se sont prêtés à une séance de signatures d'autographes entre la première et la deuxième période. Photos, signatures de chandails, billets ou cartes ont passablement occupé le trio...

• Bonne nouvelle pour Luis Tremblay qui a subi une coupure sévère au petit doigt de la main droite lors d'un match à Rivière-du-Loup. Le #20 affiche un bel optimisme et devrait (enfin!) recommencer à patiner cette semaine. Il a également commencé la physio et aimerait bien devancer un peu la date prévue de son retour au jeu...

• La Loto-Marquis est de retour. Les billets sont en vente au coût de 2$ l'unité et le gros lot de 5000 $ sera attribué lors du match du 8 janvier 2016...

• Après la victoire des siens, l'entraîneur-chef des Saguenéens Yanick Jean est venu voir le match des Marquis que dirige son adjoint Claude Bouchard...

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer