Un outil de perfectionnement plus qu'une menace

Catherine Fleury fait partie d'un nouveau programme de... (Archives Le Quotidien, Louis Potvin)

Agrandir

Catherine Fleury fait partie d'un nouveau programme de relève en vélo de montagne.

Archives Le Quotidien, Louis Potvin

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'Almatoise Catherine Fleury et la Chicoutimienne Rachel Pageau font partie des athlètes identifiés par Cyclisme Canada comme membres du programme de relève (NextGen), anciennement appelé le programme de développement des talents en cyclisme.

Dans ce communiqué, on explique qu'après le succès du programme de relève de Victoria, Cyclisme Canada a poursuivi la croissance de ces programmes de relève en les implantant aussi à Milton en Ontario pour le volet piste, et à Bromont au Québec, pour le paracyclisme. «Dès septembre 2016, tous les programmes de relève cibleront des sports cyclistes spécifiques et intensifieront le développement de coureurs canadiens choisis visant des performances internationales. (...) À Victoria, le programme de relève, dirigé par l'entraîneur Jeff Ain, effectuera une transition si bien qu'en septembre 2016, il ne s'adressera plus qu'aux spécialistes de cyclo-cross de vélo de montagne», peut-on lire. D'ici là, les athlètes dont font partie Fleury et Pageau, feront partie du programme de relève de Jeff Ain en 2015-2016.

Joint hier, l'entraîneur de Catherine Fleury, Jude Dufour, ne croit pas que cela signifie le déménagement de sa protégée à l'autre bout du pays, même si dans le communiqué, on emploie l'expression «initialement entraîné par Jude Dufour». «Je pense qu'ils sont en train d'instaurer un centre national d'entraînement, un peu comme à Hamilton en Ontario pour le vélodrome. Je ne vois pas ça comme une menace, mais plus comme une occasion de regrouper des athlètes de façon ponctuelle dans un site d'entraînement où il y a vraiment des qualités spécifiques d'habiletés techniques qui vont se faire», estime l'entraîneur-chef du club Cyclone d'Alma.

Cyclisme Canada vient de lancer un nouveau programme... (Archives Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais) - image 2.0

Agrandir

Cyclisme Canada vient de lancer un nouveau programme pour la relève en vélo de montagne qui inclut la Chicoutimienne Rachel Pageau.

Archives Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais

Il est déjà prévu que Catherine Fleury aille s'entraîner pendant quelques semaines à Victoria, mais il n'est pas question de déménagement. «De toute façon, ça ne passerait pas», croit Jude Dufour. Ce dernier rappelle que «jusqu'à preuve du contraire, tant et aussi longtemps que l'athlète progresse et qu'on a des résultats dans une perspective intéressante», il n'y a pas de raisons qui justifient le départ d'un athlète de son milieu. «Je vois (cette initiative) dans une perspective à moyen et long terme, comme un outil pour spécialiser l'athlète, lui permettre de se perfectionner sur certains aspects», a-t-il conclu.

D'autre part, une ancienne athlète de paracyclisme de Chicoutimi, Myriam Adam, qui réside maintenant à Saint-Jean-sur-Richelieu, fait partie des athlètes identifiés pour le programme de relève au Centre National de Cyclisme Bromont dirigé par l'entraîneur Guillaume Plourde.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer