Première médaille pour Maltais

Valérie Maltais a enlevé sa première médaille individuelle... (Photo PC)

Agrandir

Valérie Maltais a enlevé sa première médaille individuelle de la saison sur la scène internationale, dimanche.

Photo PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Serge Émond
Le Quotidien

Après avoir connu sa part de déceptions une semaine auparavant à Montréal, Valérie Maltais a enlevé sa première médaille individuelle de la saison sur la scène internationale, dimanche, pendant les derniers moments de l'étape de la Coupe du monde de patinage de vitesse courte piste présentée à Toronto.

La patineuse native de La Baie a mis la main sur la médaille de bronze au 1000 mètres. Elle a franchi la ligne d'arrivée derrière la Coréenne Shim Suk Hee et l'Anglaise Elise Christie.

«J'étais première avec un tour à faire, mais j'ai dérapé un peu avant le dernier tour et j'ai perdu un peu de vitesse, a raconté Valérie Maltais. C'était difficile ensuite de retrouver ma vitesse avec seulement un virage à faire. Tout ce que je voulais à la fin, c'était de croiser la ligne d'arrivée.

«La semaine passée, je me sentais super bien, mais les disqualifications ont été décevantes. Je démontre que j'ai ma place en finale. Mais pour se rendre en finale, il ne faut pas commettre d'erreurs et c'est ce que j'ai cherché à faire aujourd'hui, éviter les erreurs.»

Marianne Saint-Gelais a aussi contribué aux succès de l'équipe canadienne en enlevant l'argent au 500 mètres. Unique patineuse nord-américaine qualifiée pour la finale, elle a eu fort à faire pour contrer les Chinoises Fan Kexin et Han Yutong ainsi que la Coréenne Choi Minjeong (la gagnante).

«J'ai trop pensé à une médaille d'or à un certain moment, a analysé la patineuse de Saint-Félicien. J'ai tout donné à la fin et je suis super fière de ma course. Le plan était d'aller à l'avant avec beaucoup de vitesse et j'ai bien fait ça. Je dois juste rester concentrée jusqu'à la fin.»

Kasandra Bradette, aussi de Saint-Félicien, a été freinée en quart de finale du 1000m. En finale du relais féminin, une chute d'Audrey Phaneuf a obligé le Canada à se contenter du quatrième rang.

Objectif surpassé

Le Canada a surpassé son objectif de sept médailles individuelles pour l'ensemble du week-end à Toronto. En plus de Saint-Gelais et Maltais, Charles Hamelin et Charle Cournoyer ont mis les pieds sur un podium, dimanche.

Hamelin a fait oublier sa disqualification de samedi, en quart de finale du premier 500 m, en dominant la deuxième course de cette distance. Lors de cette finale, Samuel Girard, de Ferland-et-Boilleau, s'est hissé au troisième rang, mais il a chuté dans la dernière courbe. Une pénalité l'a finalement relégué au cinquième échelon.

Cournoyer a pour sa part enlevé les grands honneurs au 1000 m.

Charles Hamelin, Cournoyer, Girard et l'Ontarien Patrick Duffy ont terminé la fin de semaine de belle façon en gagnant la finale du relais masculin, tout juste devant les Chinois.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer