Patinage de vitesse: sept médailles dans la mire

La Baieriveraine Valérie Maltais tentera d'éviter en fin... (Archives La Presse)

Agrandir

La Baieriveraine Valérie Maltais tentera d'éviter en fin de semaine  les pénalités comme celles qui lui ont coûté une place en finale de deux épreuves à Montréal.

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les membres de l'équipe canadienne de patinage de vitesse sur courte piste se sont donnés comme mission de réitérer, à Toronto, leur performance de la semaine dernière à Montréal, soit mettre la main sur sept médailles individuelles dans le cadre de la 2e étape de Coupe du monde qui s'amorce vendredi.

La formation féminine, qui compte les Félicinoises Marianne Saint-Gelais et Kasandra Bradette, ainsi que la Baieriveraine Valérie Maltais, vise une récolte de trois médailles, soit l'équivalent de leur performance à Montréal la fin de semaine dernière. Après avoir commencé la saison en force en raflant les honneurs des six courses individuelles au programme des Sélections des Coupes du monde d'automne, Saint-Gelais a remporté l'or au 500 m et l'argent au 1000 m à Montréal, à l'occasion de la première étape de la saison de la Coupe du monde. Cette fin de semaine, elle vise une médaille au 500 m ainsi qu'un top-5 au 1500 m.

Médaillée d'argent au relais des Jeux olympiques de 2014, Valérie Maltais tentera quant à elle d'éviter les pénalités comme celles qui lui ont coûté une place en finale de deux épreuves à Montréal. Cette fin de semaine, elle a comme objectif de prendre sa revanche et de terminer sur le podium au 1500 m et parmi les huit premières au 1000 m. Kasandra Bradette, qui a vu ses parcours se terminer en quarts de finale la semaine dernière, vise par ailleurs un top-5 au 500 m et un top-8 au 1000 m.

Chez les hommes, l'objectif a été fixé à quatre médailles. Après sa médaille d'or au 1000 m la semaine dernière, l'olympien Charles Hamelin cherchera à se qualifier pour les finales A du 500 m et du 1000 m en plus de monter au moins une fois sur le podium. Samuel Girard de Ferland-et-Boilleau, qui a terminé deuxième au 1000 m derrière Charles Hamelin à Montréal, a comme objectif d'être à nouveau sur le podium dans cette même épreuve en plus de terminer parmi les huit premiers au 500 m. À noter que la composition des équipes du relais sera décidée le jour même de la compétition.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer