Association des quilleurs professionnels

Patrick Girard à la porte de la télé

Le Saguenéen Patrick Girard continue de tenir son bout avec les meilleurs au... (Archives La Presse)

Agrandir

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le Saguenéen Patrick Girard continue de tenir son bout avec les meilleurs au monde sur les allées de l'Association des quilleurs professionnels (PBA). Le représentant du Salon de quilles Jonquière a pris la dixième place du Tournoi de Las Vegas en fin de semaine dernière, à la porte d'une participation à la ronde finale, présentée à la télévision nationale aux États-Unis.

«Jusqu'à la dernière partie, j'avais une chance. J'ai mal joué la dernière partie», reconnaît Patrick Girard qui a terminé à moins de 200 quilles de la cinquième et dernière place donnant accès à la portion télévisée, après une ronde préliminaire et un tournoi à la ronde regroupant ensuite les 16 meilleurs.

Pour la qualification, chaque joueur disputait 16 parties individuelles et fort d'une partie parfaite de 300, Patrick Girard s'est retrouvé en troisième position au général avec une moyenne de 225. Le lendemain, c'était au tour des duels et chaque victoire donnait un boni de 30 quilles. Patrick Girard a dû faire face à de la très forte compétition avec cinq de ses huit premiers matchs contre des adversaires qui ont enregistré des pointages supérieurs à 240. Il a finalement terminé avec une fiche de cinq victoires et 11 défaites. Sa moyenne globale de 218 pour les 32 parties n'a pas été suffisante, mais c'était tout près.

Patrick Girard a connu une mauvaise dernière partie,... (Archives Le Progrès-Dimanche, Rocket Lavoie) - image 2.0

Agrandir

Patrick Girard a connu une mauvaise dernière partie, mais a néanmoins pris la dixième place du Tournoi de Las Vegas en fin de semaine dernière.

Archives Le Progrès-Dimanche, Rocket Lavoie

«Je regardais ça après et si j'avais gagné 4 ou 5 matchs de plus, j'allais à la télé», signale Patrick Girard qui avait terminé 7e lors d'un autre tournoi en juillet, dans l'État de l'Oklahoma.

«En finale, j'ai encore une fois connu de petits ratés. Je progresse et je trouve les raisons de pourquoi ça fait ça. Je vais mettre l'emphase sur les bons trucs et je vais réussir à gagner bientôt, j'en suis sûr», insiste le joueur régional qui a la conviction d'avoir mis le doigt sur le bobo. Avec autant de parties en peu de temps, il manque d'énergie dans le dernier droit. Il se mettra donc à l'entraînement intensif dans les prochaines semaines dans sa préparation pour les Séries mondiales, en décembre. L'an dernier, il avait très bien fait à cette compétition majeure avec une 11e position.

«J'ai assez de temps pour me mettre en bonne condition et avoir assez de préparation pour obtenir en autre bon résultat, en espérant que cette fois-là ce soit positif jusqu'à la fin», mentionne-t-il.

Patrick Girard participait également à la portion en double et en équipe du tournoi de Las Vegas. Avec de nouveaux coéquipiers, affiliés à son nouveau commanditaire, le fabricant Motiv, les choses se sont moins bien déroulées, malgré une autre partie parfaite en double, ce qui n'empêche pas le Saguenéen de tracer un bilan très positif. «Personnellement, j'ai bien joué toute la semaine», d'estimer Patrick Girard.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer