Les Lynx couronnés

Les Lynx du Pavillon Wilbrod-Dufour d'Alma ont eu... (Photo Le Quotidien, René Bouchard)

Agrandir

Les Lynx du Pavillon Wilbrod-Dufour d'Alma ont eu le dernier mot sur les Mustangs de l'Odyssée Dominique-Racine (en noir) 10-8, hier, en finale de la Ligue de football juvénile, division 2. Après ce 3e titre en quatre participations, les Lynx passent à la demi-finale provinciale qui sera disputée vendredi prochain, à Alma.

Photo Le Quotidien, René Bouchard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Champions de la saison, les Lynx du Pavillon Wilbrod-Dufour d'Alma auront finalement eu le dernier mot sur les Mustangs de l'Odyssée Dominique-Racine pour être sacrés champions de la Ligue de football juvénile, division 2. Mais la troupe de Patrice Boudreault ne l'aura pas eu facile, signant une victoire à l'arraché de 10-8 aux dépens de la formation dirigée par Maxime Poulin.

Grâce à cette victoire, les Almatois savourent un troisième titre (2010, 2011 et 2015) en quatre participations et ils passent maintenant à la demi-finale provinciale qui sera disputée vendredi prochain, encore devant les partisans des Almatois.

À cette occasion, les Lynx affronteront les champions de la division du Lac-Saint-Louis, les Aigles du Collège Jean XXIII de Dorval. S'ils l'emportent, les Almatois pourront prendre part à la finale du Bol d'Or, un honneur qu'ils ont remporté en 2010 et où ils se sont inclinés en finale en 2011.

Comme ce fut le cas lors du seul autre affrontement cette saison, la grande finale disputée hier au terrain synthétique du Collège d'Alma aura été chaudement disputée et le pointage tout aussi serré. «On a gagné, mais on est loin d'avoir dominé ce match. On a dominé défensivement, mais offensivement, Chicoutimi a été bien supérieur à nous, a relaté Patrice Boudreault au téléphone.

«Ce qui a fait la différence, ce sont nos unités spéciales. Le moment-clé de la rencontre s'est produit durant le 2e quart, lorsque nous avons bloqué un de leurs bottés et en le retournant pour un touché», estime le pilote des Almatois. Car les Mustangs ont été les premiers à s'inscrire au pointage par un tout petit point (simple). Les Lynx ont ensuite réussi à prendre les devants 7-1 sur le jeu du botté bloqué, mais les visiteurs ont retroussé leurs manches pour inscrire un touché avant la fin de la première demie, sans réussi le converti cependant. Les deux équipes ont retraité au vestiaire avec un pointage de 7-7.

«En deuxième demie, on s'est échangé des bottés pendant un bon bout de temps, puis, ils ont marqué un simple. Par la suite, on a traversé le terrain avec une couple de jeux au sol et on s'est approché de la zone payante suffisamment pour réussir un placement de trois points en fin de troisième quart, ce qui allait être les derniers points du match, a indiqué Boudreault. Ce dernier souligne que les forts vents ont joué contre eux. Nous sommes une équipe qui lance pas mal le ballon et ça nous a enlevé cet aspect de notre jeu offensif. Cela dit, chapeau aux Mustangs qui nous ont limités à 10 points. Leur offensive a gagné plus de verges que la nôtre, mais ils n'ont pas été capables de capitaliser.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer