Patinage de vitesse: le Canada vise dix médailles

La région sera fort bien représentée à la... (Photo tirée de Facebook)

Agrandir

La région sera fort bien représentée à la première étape de la Coupe du monde de patinage de vitesse courte piste présentée à Montréal en fin de semaine, notamment chez les filles. À l'avant: Valérie Maltais (La Baie), Kim Boutin (Sherbrooke), Audrey Phaneuf (Boucherville); à l'arrière: les Félicinoises Kasandra Bradette et Marianne Saint-Gelais, et leur entraîneur Frédéric Blackburn (natif de Chicoutimi).

Photo tirée de Facebook

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Quotidien

Hôtes de la première étape de la Coupe du monde de patinage de vitesse, les membres de l'équipe canadienne ont de grandes ambitions, eux qui visent dix médailles individuelles à l'issue des épreuves tenues en fin de semaine à l'aréna Maurice-Richard de Montréal.

Composée des «Bleuettes» Marianne Saint-Gelais, Valérie Maltais et Kasandra Bradette, ainsi que de Kim Boutin, Audrey Phaneuf et Jamie MacDonald, la formation féminine ne vise rien de moins qu'une récolte de cinq médailles. Pour sa part, la Félicinoise Marianne Saint-Gelais tentera de poursuivre là où elle a laissé la saison dernière avec des podiums au 500 m et au 1000 m. La saison dernière, l'athlète de 25 ans avait remporté un total de 12 médailles en six Coupes du monde.

De plus, lors des Sélections des Coupes du monde d'automne, présentées en septembre, Marianne avait été parfaite, en gagnant les six courses individuelles au programme. La médaillée d'argent au relais des Jeux olympiques de 2014, Valérie Maltais, tentera quant à elle de remporter une médaille au 1500 m tout en terminant parmi les huit premières au 1000 m. La Félicinoise Kasandra Bradette vise pour sa part une place parmi les cinq premières au 500m et les huit premières au 1000m. Kim Boutin, qui en était à une première saison sur le circuit international des Coupes du monde l'an dernier, vise des podiums dans deux épreuves, soit au 1000 m et au 1500 m, tandis qu'Audrey Phaneuf aspire à un top-6 dans les deux épreuves de 1000 m.Quant à Jamie MacDonald, à sa première expérience en Coupe du monde, elle est à la recherche d'une participation aux demi-finales du 500 m et du 1500 m.

Cinq aussi chez les gars

Chez les hommes, les médaillés olympiques Charles Hamelin (Sainte-Julie), Charle Cournoyer (Boucherville) et François Hamelin (Sainte-Julie) mèneront la charge en compagnie de la fierté régionale, Samuel Girard (Ferland-et-Boilleau), et de Patrick Duffy (Oakville) et Sasha Alexander Fathoullin (Calgary).

Le triple médaillé d'or olympique, Charles Hamelin, vise des podiums dans les épreuves du 1000 m et du 1500 m.

Le vétéran de l'équipe canadienne a remporté six médailles individuelles en Coupes du monde l'an dernier, en plus de mériter l'argent au 1000 m et le bronze au 1500 m à l'occasion des Championnats du monde 2015.

Samuel Girard, qui en était à une première saison sur le circuit des Coupes du monde l'hiver dernier, cherchera à monter sur le podium d'une épreuve senior pour la première fois de sa carrière, soit au 1000 m et au 1500 m.

L'athlète de Ferland-et-Boilleau débutera cette nouvelle saison avec beaucoup de confiance, lui qui a remporté les deux épreuves du 1000 m des récentes Sélections des Coupes du monde d'automne.

Mentionnons que samedi, à Montréal, à la fin de la journée de compétitions, les membres de l'équipe canadienne rencontreront les partisans pour une séance d'autographes. En ce jour d'Halloween, Charles et Marianne remettront des bonbons aux 250 premières personnes, en priorité aux enfants et aux personnes costumées.

Le couple a préparé les sacs de friandises avec la complicité de Catherine Saint-Gelais, soeur de Marianne, et Audrey Phaneuf.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer