Raid urbain à Alma: une première réussie

Les obstacles offraient deux niveaux de difficulté, le... (Photo le progrès-dimanche, Gimmy Desbiens)

Agrandir

Les obstacles offraient deux niveaux de difficulté, le classique (partie avec les prises d'escalade) et le volet expert (l'autre partie sans prises).

Photo le progrès-dimanche, Gimmy Desbiens

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Quelque 450 participants, dont une bonne majorité de femmes, ont pris part à la première édition du Raid urbain aménagé au centre-ville d'Alma. Si les organisateurs espéraient atteindre la barre des 700 coureurs, ils sont tout de même très satisfaits, compte tenu des deux autres événements d'envergure qui se tenaient en même temps (Grande marche et Spartan).

«On est très contents de notre première édition», assure François Carrier, qui avoue avoir été très nerveux jusqu'à la veille de l'événement. Comme tout s'est bien déroulé et qu'il n'y a eu aucun blessé à déplorer, tout laisse croire qu'il y aura deuxième édition. Un sondage mené auprès des commerçants du centre-ville a même confirmé que ceux-ci n'avaient pas subi de pertes de clientèle, et ce, malgré que le centre-ville était fermé à la circulation.

Pour ce qui est du parcours de 5 km, les 23 obstacles au menu offraient deux degrés de difficultés, un plus ardu pour les inscrits du volet expert et un plus facile pour ceux du volet classique. «Les gens ont trouvé ça super agréable, mais avec un beau défi», rapporte Héléna Longpré, du Collège d'Alma.

«En général, les gens ont apprécié le parcours. Mais le degré (de forme physique) des participants est très varié, donc pour certains, ç'a été super facile, et pour d'autres, ç'a été super difficile. L'important, c'est de venir jouer dehors avec un groupe et de participer à la levée de fonds», a ajouté François Carrier.

Effectivement, en plus de s'amuser et de tester leur forme physique sur le parcours, les participants ont permis d'amasser des fonds pour les équipes sportives des Jeannois du Collège d'Alma ainsi que pour les participants du Tour des jeunes Desjardins et les jeunes de l'option plein air du Pavillon Wilbrod-Dufour d'Alma.

«Les gens ont apprécié courir dans un environnement propre, et certains ont même redécouvert le centre-ville. D'autres qui accompagnaient des participants et qui pensaient que ce serait trop dur pour eux nous ont même dit qu'ils voudraient y prendre part l'an prochain», mentionne M. Carrier.

Une réunion entre les trois organisations partenaires (Collège d'Alma, circuit des courses à obstacles et les marchands du centre-ville d'Alma) fera le bilan de l'événement et confirmera par la suite la tenue ou non d'une deuxième édition ainsi que les modifications à apporter le cas échéant.

Les jeunes aussi

Les courses à obstacles sont également de plus en plus populaires chez les jeunes. Hier, une centaine d'entre eux, âgés de 12 ans et moins, ont relevé le défi des obstacles aménagés exprès pour eux, dont les échasses et un amusant «mur à franchir» sous forme de structure gonflable. La jeune Maély Bergeron, 8 ans, d'Alma, et son papa Claude, se sont amusés comme de petits fous. Maély a même fait le parcours deux fois plutôt qu'une, parce qu'elle trouvait que ce n'était pas assez long. C'est parce qu'elle a vu sa grande soeur Michaëlle participer à l'Ultime Challenge de Chicoutimi avec son papa qu'elle a eu le goût elle aussi de tenter le coup. L'épreuve la plus difficile? «Les échasses!» Une opinion partagée par son papa.

Pour sa part, le paternel explique qu'il a commencé à faire des courses à obstacles cette année et qu'il a inscrit son aînée pour qu'elle fasse le 5 km de l'Ultime Challenge avec lui. Ce qui le motive? «Le défi, mais aussi le fait que c'est une activité saine et je souhaite inculquer à mes enfants de faire de l'activité physique. J'ai toujours été actif, mais j'aime le côté familial de ça», a conclu Claude Bergeron, qui a participé à la Montée des héros et une autre course du même genre à Québec.

Il y avait des obstacles pour tous les... (Photo le Progrès-Dimanche, Gimmy Desbiens) - image 2.0

Agrandir

Il y avait des obstacles pour tous les goûts et tous les âges.

Photo le Progrès-Dimanche, Gimmy Desbiens

En bref

• Ce n'était pas chaud pour le premier départ de 8h30, dans un décor recouvert d'une fine couche de givre. Ils étaient une dizaine de «crinqués» à prendre part au parcours expert ou classique. Du lot, le fleuron du vélo de montagne, Léandre Bouchard, qui s'est amusé sur le parcours expert en bouclant la distance en 32mn06, suivi de Rémi Fortin en 34mn04...

• Les échelles en cordage et les échasses ont donné du fil à retordre à bien des participants...

• Les gens de la région sont vraiment trop gâtés. Et surtout, ne changez pas leurs habitudes! Hier, au coin des rues Harvey et Saint-Joseph, le conducteur d'une camionnette a apostrophé une jeune bénévole parce qu'il n'avait pas accès aux stationnements avoisinant des commerces et/ou parce qu'il devait déroger de son parcours habituel. Il y avait pourtant plusieurs espaces dans les environs, mais pas aussi près qu'à l'habitude. Faut croire qu'en cette ère de promotion de la santé et des saines habitudes de vie, faire trois pas de plus fait une grosse différence. Pathétique...

• Parlant de bénévoles, ils étaient une centaine, dont plusieurs jeunes provenant des trois organisations qui bénéficieront des profits amassés, soit les équipes sportives des Jeannois du Collège d'Alma, les participants du Tour des jeunes Desjardins et les jeunes de l'option plein air du Pavillon Wilbrod-Dufour d'Alma. À noter également la contribution de l'Association des ancien(ne)s diplômé(e)s du Collège d'Alma qui s'est chargée des inscriptions sur place...

• Vendredi, les joueurs de football des Jeannois ont donné un coup de main pour l'installation des obstacles sur le parcours. Comme ils avaient un match samedi à La Pocatière, c'était au tour des hockeyeurs des Jeannois d'aider l'organisation en étant postés un peu partout pour veiller au bon déroulement de la course...

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer