Robillard-Millette éliminée en quart de finale

La jeune Charlotte Robillard-Millette a bien tenté de... (Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

La jeune Charlotte Robillard-Millette a bien tenté de trouver des solutions pour s'imposer contre la 6e tête de série Maria Sanchez, hier, mais en vain. Elle a perdu son match quart de finale tout comme sa compatriote Carol Zhao, de sorte qu'aucune Canadienne n'a accédé au carré d'as de la 10e édition du Challenger Banque Nationale de Saguenay.

Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La jeune Charlotte Robillard-Millette a appris à la dure, hier, en quart de finale du Challenger Banque Nationale de Saguenay, face à une Maria Sanchez en pleine possession de ses moyens. Si la Blainvilloise de 16 ans a chèrement vendu sa peau en première manche face à la 6e tête de série, elle n'a pu que s'avouer vaincue dans la seconde pour s'incliner 5-7 et 0-6 face à sa rivale de dix ans son aînée.

Après avoir été brisée une première fois pour permettre à l'aguerrie Américaine de prendre les devants 3-1 en manche initiale, la gauchère a trimé dur pour gagner le jeu suivant et réduire l'écart à 3-2. La jeune joueuse a ensuite réussi à briser à son tour Sanchez pour créer l'égalité 5-5, mais cette dernière lui a rendu la monnaie de sa pièce le jeu suivant. L'Américaine a ensuite mis à profit son expérience et ses qualités de joueuse de double pour s'assurer de gagner la première manche et les six jeux de la suivante.

Pour la Québécoise, cette défaite a mis fin à son deuxième séjour à Saguenay, mais en bonne élève, elle a pris bonne note des améliorations qu'elle devra apporter à son jeu pour obtenir plus de succès. Robillard-Millette n'a pu exploiter ses atouts de gauchère contre Sanchez dont le revers était efficace, ni son puissant service qui était moins constant. «J'ai aussi eu mes chances, a-t-elle convenu. Dans le premier set, alors que je menais 1-0, j'aurais pu la briser alors que c'était 40-0 pour moi. Ça l'aurait mis un peu plus nerveuse et insécure par la suite. Même chose quand je l'ai brisée à 5-4, j'aurais pu gagner mon service. Ce sont toutes de petites choses où ça a paru qu'elle avait plus d'expérience. Elle a aussi démontré qu'elle était plus forte physiquement», a constaté la Blainvilloise qui a trouvé difficile de garder la cadence contre des joueuses «plus fortes et plus grandes».

Durant la seconde manche, la jeune joueuse dit avoir tenté de trouver des solutions, en vain, ce qui a fini par affecter sa confiance. «Dès qu'elle faisait un bon service, elle montait au filet et me coupait toutes les possibilités. Il n'y avait pas grand-chose à faire. Je savais que c'est une bonne joueuse de double, je l'ai jouée (jeudi soir). Ses volées sont excellentes. J'ai trouvé ça impressionnant, même si c'était difficile pour moi, car sur une surface dure, les balles reviennent vite. Je m'attendais à ce qu'elle monte au filet, mais pas qu'elle ait autant de succès!»

Elle a d'ailleurs donné le crédit à son adversaire. «Je pense qu'elle a joué un de ses bons matchs en carrière. J'ai senti qu'elle était vraiment solide, tant au service que dans les retours et au filet. Elle n'a pas fait beaucoup d'erreurs. Bravo à elle! Elle a super bien joué et je lui souhaite le meilleur pour la suite. Je pense qu'elle a de bonnes chances!» Malgré la défaite, Robillard-Millette dit avoir beaucoup appris de ce duel. «Ça été un bon premier set et je suis contente de la bataille que j'ai livrée, mais j'aurais aimé continuer dans la deuxième manche. Je dois beaucoup apprendre de ce match, surtout de la façon dont elle a joué en montant au filet. Dans l'ensemble, ç'a été une bonne semaine. Je suis fière de ce que j'ai accompli, même j'aurais pu faire mieux aujourd'hui (hier)», a conclu celle qui prend la direction du Challenger de Toronto.

En bref

Seule autre Canadienne en lice pour les quarts de finale en simple, l'Ontarienne Carol Zhao a subi le même sort que Robillard-Millette. Elle s'est inclinée en deux manches identiques de 6-4 face à la Suisse Amra Sadikovic. «Elle a très bien servi et frappait tôt, donc, c'était difficile de trouver mon rythme. La différence était seulement un bris dans chaque manche, mais elle a réussi à jouer son meilleur tennis dans les moments serrés», a commenté Zhao qui prendra part elle aussi au Challenger de Toronto...

Premières favorites du tableau du double, la Torontoise Sharon Fichman et sa partenaire Maria Sanchez ont rapidement accédé à la grande finale, hier, en disposant en 55 minutes des troisièmes favorites, les Américaines Ashley Weinhold et Caitlin Whoriskey, 6-3 et 6-0...

Charlotte Robillard-Millette et Carol Zhao ont ajouté leur nom à la liste des Canadiennes qui ont disputé les quarts de finale du Challenger Banque Nationale de Saguenay depuis sa création. Les autres sont Valérie Tétreault, Aleksandra Wozniak, Stéphanie Dubois, Rebecca Marino et Eugenie Bouchard. Tétreault, Bouchard et Marino ont toutes atteint la grande finale en simple, mais seule Marino a remporté le titre (2010)...

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer