• Le Quotidien > 
  • Sports 
  • > Challenger Banque Nationale: Charlotte en quart de finale 

Challenger Banque Nationale: Charlotte en quart de finale

La jeune Blanvilloise Charlotte Robillard-Millette était heureuse d'avoir... (Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

La jeune Blanvilloise Charlotte Robillard-Millette était heureuse d'avoir remporté la bataille contre la 4e tête de série, l'Israélienne Shahar Peer, hier, dans le cadre de la 10e édition du Challenger Banque Nationale de Saguenay.

Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La jeune vedette montante du tennis canadien, Charlotte Robillard-Millette, a assuré sa place en quart de finale, hier, en montrant la sortie à la 4e tête de série du Challenger Banque Nationale de Saguenay, Shahar Peer, à l'issue d'une victoire en trois manches de 6-1, 4-6, 6-3.

La Blainvilloise de 16 ans a amorcé le duel en force en expédiant la première manche 6-1. Toutefois, comme la veille contre la Jonquiéroise Marie-Alexandre Leduc, Shahar Peer a redoublé d'ardeur. Malgré tout, Robillard-Millette l'a brisée une première fois pour prendre les devants 3-2, puis gagner le jeu suivant. Forte d'une avance de 4-2, la jeune gauchère semblait en route pour la victoire quand elle a eu une baisse de régime qui a profité à l'Israélienne. L'ancienne #11 mondiale a alors remporté les six jeux suivants pour remporter la deuxième manche et prendre les devants 2-0 dans l'ultime manche.

Robillard-Millette est alors sortie de sa torpeur pour prendre les choses en main, la détermination dans les yeux, encouragée par la foule. De fait, le vent a tourné de bord et elle a brisé sa rivale pour ensuite effectuer une remontée gagnante. Tirant de l'arrière 4-2, Peer a cherché à se ressaisir, mais elle ne réussira qu'à gagner un jeu. Sa jeune rivale a poursuivi sur sa lancée pour célébrer la victoire, au grand plaisir de la foule réunie au Club de tennis intérieur Saguenay.

Sans complexe ni pression

Pour Robillard-Millette, il s'agit de l'une des plus belles victoires de sa jeune carrière. «J'ai eu une bonne première manche. Je suis bien rentrée dans mon match et j'ai fait ce que je voulais faire. J'ai bien amorcé la deuxième manche, mais j'ai eu comme une petite baisse d'énergie à partie de 4-2 et mon adversaire a senti que c'était le moment de vraiment hausser son jeu d'un cran. C'est là que ça a joué, estime-t-elle. J'aurais peut-être dû rester plus concentrée et plus active et être vraiment plus agressive, mais ce sont des choses qui arrivent. Je m'attendais à ce qu'elle revienne dans le match, mais l'important était de rester concentrée et de continuer de faire ce que j'avais fait de bien dans le premier set.»

Pour la gagnante, le moment décisif du duel s'est produit en troisième manche lorsqu'elle a réussi à briser sa rivale alors que cette dernière menait 2-0. «J'ai senti un petit découragement de sa part et elle a hésité un peu plus qu'elle le faisait au début. Je l'ai senti et j'ai saisi ma chance. J'ai donné tout ce que j'avais en restant vraiment concentrée et j'ai su profiter de mes forces et de ses faiblesses», a-t-elle analysé.

Durant la rencontre, Peer a manifesté à quelques reprises son désaccord avec certaines décisions des officiels. La jeune joueuse assure que les manifestations d'humeur de sa rivale ne l'ont pas affectée. «Je suis restée concentrée sur ce que j'avais à faire et j'ai essayé de ne pas tenir compte de ce qu'elle disait ou faisait.»

La Blainvilloise affirme aussi qu'elle se présente sur le terrain sans complexe ni pression, et ce, peu importe le classement de son opposante. «(Dans le cas de Peer), je suis rentrée en me disant que j'étais capable, sans me mettre de pression. Je savais que c'était une super bonne joueuse et que ce serait un bon match. J'ai fait de mon mieux, j'ai eu du plaisir et je suis vraiment contente de sortir avec la victoire», ajoute-t-elle.

Cet après-midi, Robillard-Millette affrontera une autre joueuse aguerrie en Maria Sanchez, 6e favorite du tournoi. La grande blonde n'entend pas s'en laisser imposer. «Il faudra que je sois prête, préparée et je ne me laisserai pas intimider parce qu'elle est plus vieille ou parce qu'elle a un meilleur classement que moi. Je fais ce que j'ai à faire et j'ai assez confiance en mes moyens pour me dire que je suis capable de gagner contre de bonnes joueuses», a-t-elle conclu.

En bref

• La Blainvilloise Charlotte Robillard-Millette n'aura pas le temps de se reposer beaucoup pour son match quart de finale programmé vers les 16h30. En plus de son match en simple, elle rejouait en double hier soir, avec la Jonquiéroise Marie-Alexandre Leduc. Malgré une belle bataille en première manche, le tandem s'est incliné 7-5, 6-0 contre les grandes favorites, la Torontoise Sharon Fichman et sa partenaire Maria Sanchez...

• Outre Robillard-Millette, l'Ontarienne Carol Zhao sera elle aussi en action aujourd'hui, mais pas avant 18h30, pour son match quart de finale contre la Suisse Amra Sadikovic. Par contre, Sharon Fichman n'a pas réussi à imiter ses compatriotes. Hier, elle s'est inclinée 6-4 et 6-2 face à l'Américaine Nadja Gilchrist...

• La charmante finaliste de l'an dernier, la Serbe Jovana Jaksic, a elle aussi obtenu son billet pour les quarts de finale hier soir en vainquant, en trois manches de 3-6, 7-6 (7), 6-4, la 2e tête de série du tournoi, l'Américaine Jessica Pegula...

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer