Wozniak sortie au premier tour

Le cheminement d'Aleksandra Wozniak a pris fin, hier... (Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque)

Agrandir

Le cheminement d'Aleksandra Wozniak a pris fin, hier soir, quand elle s'est inclinée en trois manches de 7-6, 2-6 et 6-3 devant Quirine Lemoine, des Pays-Bas.

Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Serge Émond
Le Quotidien

Pas facile de reprendre la compétition après une absence d'un an causée par une opération à une épaule. La Québécoise Aleksandra Wosniak tente l'expérience depuis deux mois et elle s'est inscrite au Challenger Banque Nationale de Saguenay dans le but d'ajouter quelques matchs à sa nouvelle feuille de route. Son cheminement a cependant pris fin hier soir, quand elle s'est inclinée en trois manches de 7-6, 2-6 et 6-3 devant Quirine Lemoine, des Pays-Bas.

Wozniak aura finalement disputé deux matchs à Saguenay. Avant de s'incliner au premier tour en simple, hier, elle avait subi le même sort en double, la veille.

Malgré la défaite, Aleksandra Wozniak n'a pas tracé un portrait trop négatif de sa soirée et de l'ensemble de son séjour à Saguenay. Elle estime avoir fait un autre petit pas dans la bonne direction.

«Chaque tournoi est une progression, a noté Wozniak. Je me rends compte que c'est un long chemin pour moi depuis l'opération. Ce n'est qu'en jouant des matchs que je vais continuer à progresser.»

Wozniak et Lemoine ont disputé un match un peu étrange devant des gradins bien remplis. Ce qui est habituellement une arme importante au tennis, le service, a perdu une bonne partie de son importance pendant leur rencontre.

Particulièrement au cours des deux premiers sets, les deux joueuses ont éprouvé beaucoup de difficultés à tirer profit de leur service. Celui de Wozniak a été brisé à huit reprises et sa rivale gauchère n'a pas fait beaucoup mieux puisqu'elle l'a perdu à neuf occasions. Elle a cependant retrouvé un certain aplomb en troisième manche pour se sauver avec la victoire.

Le service fait partie des éléments que Wozniak espère améliorer dans les prochaines semaines.

«Tu dois avoir tes émotions sous contrôle quand tu es sur le terrain parce que ça peut jouer contre toi, a fait remarquer Wozniak. Tu dois te concentrer sur chaque point sans penser tout le temps au score.

«Ce fut quand même un bon match, mais il y a des points que je dois travailler comme le service. Je dois continuer à travailler fort sur le service. Le service demande une grande flexibilité dans l'épaule et une rotation complète. J'ai perdu beaucoup de flexibilité depuis l'opération et je dois retrouver ce mouvement.

«Je trouve que je rentre quand même bien dans la balle et que je joue plus offensivement. Ça s'en vient tranquillement et c'est bien. Quand j'ai l'occasion, j'essaye de monter au filet et de frapper la balle tôt. Avec la confiance, je vais de plus en plus jouer de cette façon.»

Marie-Alexandre Leduc (photo) et Charlotte Robillard-Millette n'ont pas... (Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque) - image 2.0

Agrandir

Marie-Alexandre Leduc (photo) et Charlotte Robillard-Millette n'ont pas raté leur entrée en scène en double, hier soir.

Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque

En bref

• Marie-Alexandre Leduc et Charlotte Robillard-Millette n'ont pas raté leur entrée en scène, hier soir. À la conclusion d'un match de double qui n'a pas manqué d'intérêt, elles ont eu raison de la Serbe Jovana Jaksic et de l'Américaine Melanie Oudin en deux manches de 7-6 et 6-3...

• Les deux Québécoises joueront leur premier en simple ce soir. La Jonquiéroise sera confrontée à la troisième favorite, l'Israélienne Shahar Peer. La rencontre devrait débuter aux environs de 18h et elle sera suivie d'un duel entre Robillard-Millette et l'Américaine Ellie Halbauer. Si Leduc et Robillard-Millette l'emportent, elles croiseront le fer au deuxième tour...

• Fatma Al Nabhani (Oman) et Barbora Krejcikova (République tchèque) ont probablement inscrit un record du tournoi, hier. Leur match de premier tour a duré trois heures et 35 minutes. Les principaux dirigeants du Challenger Banque Nationale de Saguenay ne se souviennent pas d'un match aussi long en dix ans...

• Mauvaise nouvelle. La première favorite, Romina Oprandi, a déclaré forfait avant son match de premier tour en raison d'une blessure à une épaule. La Suisse de 29 ans a déjà subi cinq opérations à une épaule. Hier, sa place au tableau principal a été prise par l'Indienne Karman Kaur Thandi. Celle qui avait perdu au dernier tour des qualifications a été battue en trois sets par la Hongroise Fanny Stollar...

• Le retrait d'Oprandi signifie que l'Américaine Jessica Pegula (semée numéro 2) devient la principale favorite. Elle a disposé de l'Allemande Antonia Lottner en deux manches, hier...

• Bon mardi pour la Canadienne Sharon Fichman. Après une victoire en simple devant sa compatriote Isabelle Boulais, elle a aussi obtenu un résultat positif en double aux côtés de Maria Sanchez...

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer