Les Lynx cassent enfin la glace

Les Mustangs (en noir) ont subi un revers... (Photo Le Progrès-Dimanche, Michel Tremblay)

Agrandir

Les Mustangs (en noir) ont subi un revers de 3-2 contre l'Académie Saint-Louis.

Photo Le Progrès-Dimanche, Michel Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

À leur deuxième saison au sein de la Ligue de hockey juvénile scolaire, les Lynx du pavillon Wilbrod-Dufour ont enfin en poche leur première victoire officielle. Les Almatois ont fait les choses en grand au centre Mario-Tremblay, l'emportant par la marque de 8-2 sur la Polyvalente Marcel-Landry.

L'an dernier, les Lynx avaient inscrit une victoire, mais par forfait. Cette saison, ils ont mérité leur premier résultat favorable à leur quatrième rencontre. «Je ne dirais pas que c'est une pression qui tombe. On sentait que ça s'en venait. On avait vraiment bien joué lors du tournoi à Gatineau la semaine dernière. C'est dans la suite des choses de ce qu'on a vu récemment», a confié l'entraîneur-chef, Alexandre Maltais, convenant que cette victoire permettait surtout à sa troupe de partir la saison sans prendre de retard sur les autres équipes au classement.

«On a une équipe à maturité. L'an dernier, on était plus petits et donc plus craintifs, ce qui se ressentait sur la confiance et le respect du système et des consignes. Cette année, on ne voit pas cette méfiance», de noter Alexandre Maltais, dont la formation accueillera l'Académie Saint-Louis cet après-midi.

Avant de prendre le chemin d'Alma, la formation de Québec effectuait un arrêt à Chicoutimi, plus précisément à l'aréna de l'UQAC, ce qui a été fructueux avec une victoire de 3-2 sur les Mustangs de l'Odyssée Lafontaine/Dominique-Racine. Malgré le résultat, l'entraîneur-chef des régionaux, Simon Coudé, avait bien peu de choses à reprocher à ses protégés. «On joue comme on doit le faire, mais on ne réussit pas à compléter. Ça va venir un moment donné, j'imagine, a-t-il laissé tomber. Je ne suis pas heureux du résultat, mais je suis heureux du genre d'équipe qu'on devient. On est difficiles à jouer et on ne donne rien dans les trois zones, ce qui nous offre une chance de gagner.»

Les Mustangs ne sont pas en action dimanche. Ils recevront l'École secondaire Massey-Vanier vendredi à l'aréna de l'UQAC.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer