• Le Quotidien > 
  • Sports 
  • > Un défi sportif pour l'Halloween au Cégep de Chicoutimi 

Un défi sportif pour l'Halloween au Cégep de Chicoutimi

Les 19 étudiantes du cours Organisation d'événements professionnels,... (Photo Le Progrès-Dimanche, Rocket Lavoie)

Agrandir

Les 19 étudiantes du cours Organisation d'événements professionnels, du programme de bureautique de la formation continue Humanis du Cégep de Chicoutimi, ont mis sur pied la Course Fantôme, qui se déroulera le 30 octobre en soirée, sur les terrains de l'institution.

Photo Le Progrès-Dimanche, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les étudiantes du programme de bureautique de la formation continue Humanis du Cégep de Chicoutimi ont uni leurs efforts pour mettre sur pied une nouvelle épreuve de course à pied. Après des semaines de démarches, la Course Fantôme se déroulera le 30 octobre, à compter de 20h, avec comme thématique l'Halloween.

La nouvelle activité a été entièrement organisée par les 19 étudiantes du cours Organisation d'événements professionnels, sous la supervision de l'enseignante Annie Larouche. L'événement appuiera également une bonne cause alors que les profits seront remis à la Fondation pour enfants Marc Denis. Plusieurs distances sont offertes aux participants: 10 kilomètres, 5 kilomètres, une marche de deux kilomètres et une épreuve d'un kilomètre pour les plus jeunes. «On va utiliser la thématique. Ceux qui veulent se costumer vont pouvoir. C'est sûr qu'on va essayer de décorer le parcours et d'animer sans mettre ça hanté et épeurant. Ce sera une course ludique et amicale», explique l'enseignante, précisant qu'il n'y aura pas de chronomètre.

Le club régional Kicourt et la boutique VO2 ont approché le groupe, qui a accepté le défi. «On n'avait pas le temps de produire la course. On s'est donc associés avec les étudiantes. Ça nous permettait d'avoir un clé en main», explique Cathy Bélanger, qui porte les chapeaux d'étudiante et de membre du club de course.

De A à Z

Les 19 étudiantes du groupe se sont occupées de toutes les facettes de l'organisation de l'activité: publicité, logo, recherche de commanditaires et de fournisseurs. Le cours de bureautique d'Humanis dure 14 mois, en plus d'un stage que les étudiantes effectueront prochainement. «Elles sont vraiment en charge de tout. On a mis des départements en place dans la classe, selon les intérêts et les forces de chacun, pour être le plus efficace possible. C'est quand même un cours qui se donne en huit semaines», rappelle Annie Larouche, soulignant l'implication des étudiantes qui n'ont pas compté leurs heures dans la réalisation de ce projet. «Avant, on faisait des simulations. Il n'y a rien de mieux de vivre un événement pour comprendre c'est quoi l'organiser», explique-t-elle. «Il y a beaucoup de ''à temps perdu''», confie en riant Mélanie Frigon-Duchesne.

Pour cette première édition, les organisatrices espèrent accueillir au moins 200 participants. Les inscriptions (de 5$ à 20$) peuvent se faire en ligne sur le site du Centre de l'activité physique du Cégep de Chicoutimi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer