Françoise Abanda se retire du Challenger

Françoise Abanda vient d'annuler sa participation au Challenger... (Archives La Presse)

Agrandir

Françoise Abanda vient d'annuler sa participation au Challenger Banque Nationale de Saguenay

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Après le retrait de la jeune sensation américaine Catherine Bellis, blessée à une épaule, voilà que c'est au tour de la Montréalaise Françoise Abanda de se retirer pour cause de blessure de la 10e édition du Challenger Banque Nationale de Saguenay qui prend son envol aujourd'hui.

L'espoir canadien de 18 ans apparaissait au 19e rang du tableau principal du tournoi saguenéen, dont les qualifications débutent ce matin, au Club de tennis intérieur Saguenay (CTIS). Abanda, qui en aurait été à une 4e présence au Challenger de Saguenay, fera donc l'impasse sur la 10e édition. Il y a un mois, la Montréalaise avait déclaré forfait au Challenger Banque Nationale de Québec en raison d'une blessure au cou.

Ce désistement permet à la Polonaise Justyna Jegiolka (447e) d'accéder à la 24e place du tableau principal.

Pour ce qui est des qualifications qui s'amorceront sur le coup de 10h ce matin, dix Canadiennes sont en lice sur les 27 joueuses inscrites. Parmi elles, soulignons la présence de la Chicoutimienne Émilie Desjardins, 16 ans, qui en sera à une deuxième présence consécutive en qualifications. Desjardins affrontera l'Américaine Karina Traxler sur le court #1, après le premier duel de 10h. La Québécoise Malika Auger-Alliassime, 16 ans, soeur du jeune prodige Félix, devrait elle aussi attirer les regards. Elle sera en action à compter de 10h, contre l'Américaine Brynn Boren, sur le court central. Un duel canadien aura lieu en début d'après-midi, entre Ayan Broomfield, 8e favorite des qualifications, et Petra Januskova.

Les cinq premières favorites des qualifs, Eve Wacanno, Nadja Gilchrist, Alexandra Stevenson, Mari Osaka et Fanni Stollar ont obtenu un laissez-passer pour le 2e tour.

Concernant Catherine Bellis, sa blessure à l'épaule fait en sorte qu'elle devra aussi se retirer du tournoi de Toronto qui suit celui de Saguenay. «Elle dit qu'elle est déçue de ne pas pouvoir venir, mais qu'elle doit travailler à devenir plus forte physiquement pour pouvoir jouer à ce niveau sur une base régulière», a rapporté Valérie Tétreault, des communications à Tennis Canada.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer