Jeunes vedettes en pleine ascension

Le Club de tennis intérieur Saguenay (CTIS) sera... (Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

Le Club de tennis intérieur Saguenay (CTIS) sera l'hôte de la 10e édition du Challenger Banque Nationale de Saguenay, du 17 au 25 octobre. Les organisateurs, dont André Girard (président du CTIS), Jean Delisle (président du comité organisateur), Bernard Noël (président, arrondissement de Jonquière), Catherine Jean (Banque Nationale), et Richard Quirion (Tennis Canada), espèrent que les gens se présenteront en grand nombre.

Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Qu'ont en commun Eugenie Bouchard, Madison Keys, Angelique Kerber, Sabine Lisicki?

Toutes ces joueuses de tennis, qui font partie du top-30 mondial de tennis féminin ont pris part au Challenger Banque Nationale de Saguenay depuis la première édition tenue en 2006 au Club de tennis intérieur Saguenay (CTIS). La 10e édition, qui se déroulera du 17 au 25 octobre, sera fidèle à la tradition avec un tableau principal relevé, composé à la fois de joueuses d'expérience en quête de précieux points pour améliorer leur classement et de jeunes vedettes en pleine ascension.

Hier, le directeur du tournoi, Richard Quirion, a dévoilé la liste des joueuses favorites de cette 10e édition, qui comptera six Canadiennes. La première favorite sera la Suissesse Romina Oprandi, une joueuse d'expérience qui avait atteint le 32e rang mondial en 2013 et qui pointe au 114e rang. Cette dernière en sera à sa deuxième visite à Saguenay. L'an dernier, elle s'était inclinée en quart de finale. «Cette année, elle compte déjà 39 victoires en simple sur le circuit ITF et professionnel, dont trois en Challenger. Elle arrive ici avec beaucoup de confiance et avec l'intention de faire mieux que l'an dernier», a souligné le représentant de Tennis Canada.

La 2e tête de série sera l'Américaine Jessica Pegula, une habituée du rendez-vous de Saguenay. Détentrice du 160e rang mondial, l'athlète de 21 ans est présentement sur une belle lancée. En effet, elle a remporté ses trois matchs de qualifications aux Internationaux des États-Unis et a réussi à franchir un tour au tableau principal avant de s'incliner face à Dominika Cibulkova en trois longues manches.

D'autre part, la finaliste en simple l'an dernier, la Serbe Jovana Jaksic, est de retour pour défendre ses points. Nul doute que les nombreux admirateurs de la sympathique athlète seront heureux de renouer avec la 8e favorite du tournoi.

Parmi les jeunes sensations à surveiller, M. Quirion souligne la présence de Catherine Bellis, une joueuse de 16 ans qui a déjà été première junior au classement mondial. En 2014, l'Américaine, alors âgée de 15 ans, avait fait sensation au US Open, en battant l'une des meilleures joueuses du circuit mondial, Dominika Cibulkova (elle aussi une ancienne du Challenger de Saguenay). La jeune étoile montante a déjà trois titres en tournois professionnels ITF à sa fiche. Dépendamment du tirage au sort, il serait intéressant de voir ce que ferait la 5e favorite contre Oprandi, qu'elle a vaincue au récent US Open.

Au moins six Canadiennes

Six Canadiennes figurent au tableau principal. Du lot, on retrouve deux habituées en la Torontoise Sharon Fichman (347e), qui trône au 18e rang du tableau principal, et la jeune Montréalaise Françoise Abanda (379e), qui a hérité du 20e rang. La saison 2015 n'a pas été facile pour Fichman qui a dû négocier avec plusieurs blessures. Elle n'a pu prendre part qu'à dix tournois, mais est tout de même parvenue à atteindre la finale du Challenger de Winnipeg et les quarts de finale d'un Challenger doté d'une bourse de 100 000$ à Cagnes-sur-Mer, en France. En 2014, l'Ontarienne de 24 ans avait connu la meilleure année de sa carrière en se hissant au 77e échelon mondial du simple et au 48e rang du double. De son côté, Abanda, qui en sera à sa 4e présence à Saguenay, tentera de se surpasser, elle dont le meilleur résultat avait été une participation en quart de finale en 2012. Elle devrait se présenter en pleine forme, a assuré M. Quirion.

La Blainvilloise Aleksandra Woskniak sera certes celle qui retiendra l'attention, elle qui a amorcé un retour à la compétition après une absence de près d'un an par suite d'une blessure à l'épaule. Elle fait partie des quatre joueuses canadiennes qui ont reçu un laissez-passer pour le tableau principal. «On ne l'a pas vu beaucoup, même à Montréal, a mentionné Richard Quirion. Elle a décidé de faire un retour très progressif. Je pense qu'elle va être prête et qu'elle sera en forme pour jouer. J'espère que les gens vont venir l'encourager», a-t-il lancé. Il s'agit d'un retour à Saguenay pour Woskniak qui avait perdu en demi-finale contre Kerber en 2007.

La Jonquiéroise Marie-Alexandre Leduc, 18 ans (voir autre texte), et la jeune Charlotte Robillard-Milette qui a 16 ans, sont les détentrices des deux autres laissez-passer pour le tableau principal. L'heureuse élue du dernier billet pour le tableau principal n'est pas encore connue.

Marie-Alexandre Leduc en sera à une 4e participation.... (Archives Le Quotidien) - image 2.0

Agrandir

Marie-Alexandre Leduc en sera à une 4e participation.

Archives Le Quotidien

Leduc obtient un laissez-passer

Récipiendaire d'une bourse d'études de l'Université Clemson, en Caroline du Sud, la Jonquiéroise Marie-Alexandre Leduc est ravie d'avoir la chance de jouer de nouveau devant les siens, dans le cadre du Challenger Banque Nationale de Saguenay.

L'athlète de 18 ans en sera à une 4e participation à ce tournoi d'envergure internationale. Grâce à son laissez-passer pour le tableau principal, elle n'aura pas à passer par les qualifications. Un avantage important quand on sait que la jeune femme n'a pas de congé d'études. «Il faudra que je m'arrange avec mes professeurs pour ne pas prendre trop de retard à mon retour. Comme j'ai pris un gros programme (prémédecine), ça fait partie des raisons qui m'empêchent de jouer des tournois. On va voir si je suis capable de bien concilier les deux», a-t-elle indiqué lorsque jointe hier soir.

Concernant ses objectifs, Leduc a des visées réalistes. «J'aimerais gagner au moins un match, ce qui serait super bon pour mon classement, et par la suite, me rendre le plus loin possible.» En double, elle fera équipe avec la jeune Charlotte Robillard-Millette, avec qui elle a déjà obtenu du succès. «En double, j'aimerais gagner au moins deux matchs. Les derniers matchs qu'on a joués ensemble, au Challenger de Gatineau, on avait gagné contre les premières favorites», mentionne celle qui se pointera à Jonquière le samedi 17 octobre.

Le fait de jouer à la maison suscite-t-il un stress supplémentaire. «C'est sûr que c'est toujours un peu de pression, mais c'est de la bonne pression. C'est moins pire que les premières fois et j'aime mieux avoir la foule avec moi que contre moi», a-t-elle conclu.

Concernant Robillard-Millette, le directeur du tournoi l'a décrite comme «une fille très attachante, une fille qui a beaucoup de courage sur le terrain et qui est capable d'embarquer la foule». L'athlète de 16 ans est en pleine progression. Septième joueuse mondiale chez les juniors, elle a notamment été finaliste aux Internationaux juniors de Repentigny, en plus d'avoir gagné un tournoi G1 en Europe.

Aubaine

Avec autant de bonnes joueuses sur les rangs, inutile de dire que les organisateurs du tournoi espèrent attirer de belles foules. Surtout qu'à 20 $ le passeport en prévente et 25 $ par la suite, c'est une aubaine pour voir jouer des athlètes de ce calibre. «C'est un événement régional d'envergure internationale qui nous permet de voir en action des vedettes de demain. Dans la dernière année, on avait six joueuses dans le top-30 qui sont passées au CTIS. Ça permet aussi aux jeunes de voir des modèles inspirants», a souligné André Girard, président du club hôte, qui aimerait bien avoir des estrades pleines (600 places).

Parmi les nouveautés de la 10e édition, mentionnons l'aménagement d'un tableau de pointage électronique et d'un radar pour calculer la vitesse des services.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer