Grand fête du tennis régional

Soirée magique truffée de souvenirs

En plus des retrouvailles des 25 ans du... (Photo Le Progrès-Dimanche, Mariane L. St-Gelais)

Agrandir

En plus des retrouvailles des 25 ans du programme sport-études en tennis, la grande fête régionale du tennis a permis de souligner les accomplissements de huit fleurons de la région, soit Stéphane Bonneau, Mélanie Bernard, Marie-Alexandre Leduc représentée par son père Jean-François, Alex-Antoine Marquis, Claude Savard, Caroline Delisle, Jacques Bordeleau et Michel Dufour.

Photo Le Progrès-Dimanche, Mariane L. St-Gelais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Johanne Saint-Pierre
Le Quotidien

Quelque 450 amoureux du tennis ont pu à la fois honorer huit fleurons du tennis régional pour leur accomplissement exceptionnel, tout en se remémorant une foule de bons souvenirs, hier, à l'occasion de la grande fête du tennis tenue à l'hôtel Le Montagnais.

Pour le grand manitou de la soirée, Pierre Tremblay, et la soixantaine de bénévoles qui ont travaillé à la concrétisation de l'événement, cette première couronnée de succès a pavé la voie à d'autres idées. «Au début, on visait 300 personnes, mais vu l'engouement qui s'est créé, il a fallu changer d'endroit pour le tenir. C'est une agréable surprise pour nous. De réunir tout ce monde-là, c'est génial et magique. On va créer une appartenance et une identité qui nous sera propre. Bien sûr, on ne fera pas une telle fête chaque année, mais il y a d'autres choses qui s'en viennent au niveau du tennis», a-t-il confié, sans vouloir en dire davantage. D'ailleurs, un mur de reconnaissance sera érigé au Club de tennis intérieur Saguenay (CTIS) avec les photos des huit lauréats et les instigateurs de l'événement espèrent que plusieurs autres photos viendront s'ajouter au cours des prochaines années.

Pour qui assistait à l'événement, c'était un peu comme ouvrir un livre d'histoire pour y découvrir un riche passé. En effet, en plus de produire des joueurs et des entraîneurs de talent, la région a également été l'hôte de nombreux événements d'envergure au cours des dernières décennies et ça se poursuit d'ailleurs avec la présentation de la 10e édition du Challenger Banque Nationale qui prendra son envol, du 17 au 15 octobre, au Club de tennis intérieur Saguenay.

En début de soirée, le Chicoutimien d'origine Claude Savard, vice-président Partenariats corporatifs à Tennis Canada, a d'ailleurs profité des grandes retrouvailles du tennis régional pour remettre, au nom de tennis Canada, un trophée commémoratif de la 10e édition à Jean Delisle, président du comité organisateur du Challenger. Prenant la parole, M. Delisle a d'ailleurs confié qu'il était incrédule en voyant qu'autant de gens avaient répondu à l'invitation. «C'est signe que le tennis est en bonne santé dans la région», a-t-il constaté, en remerciant tous les gens des quatre coins de la région qui ont contribué à l'essor du sport. Le dévoué bénévole a aussi chargé M. Savard de dire aux dirigeants de Tennis Canada «que nous aimons le Challenger et que nous voulons le garder encore longtemps!»

Une passion toujours présente

Des huit personnalités honorées hier, force est de constater que la passion pour leur sport est encore bien vivante et qu'heureusement, ils ont toujours su persévérer. À tout seigneur tout honneur, la première personnalité honorée a été Michel Dufour, décrit comme un joueur de caractère, fougueux et hargneux que peu de joueurs peuvent se targuer de l'avoir vaincu. Le doyen a bien fait rire l'auditoire en racontant ses débuts «presque catastrophiques». Lorsqu'il a gagné son premier tournoi régional en vainquant le champion en titre, le Dr Jules Tremblay, dont le trophée portait le nom, lui a dit:«Je vous remets le trophée, mais je ne peux pas vous féliciter. C'est le plus mauvais joueur à qui je remets ce trophée.» Et comme si ce n'était pas assez, son père lui a dit qu'il partageait l'avis du médecin! «Dans le tennis, il faut faire preuve d'humilité et ç'a été le début d'une carrière qui m'a emmené très loin sur tous les plans», a commenté avec sagesse celui qui s'est aussi distingué par sa grande implication dans des événements et tournois d'envergure tenus dans la région.

Au cours de la soirée, les gens ont pu se rappeler ou redécouvrir les carrières des huit personnalités honorées, soit Michel Dufour, Claude Savard, Stéphane Bonneau, Jacques Bordeleau, Caroline Delisle, Mélanie Bernard, et la relève, Marie-Alexandre Leduc et Alex-Antoine Marquis. Pour tous ces lauréats qui ont fait la fierté de la région, ce fut une belle occasion de se remémorer de bons souvenirs et de recevoir une belle dose d'amour, mais aussi de remercier tous ceux et ceux qui les ont aidés à progresser.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer