Les Sags l'emportent à Shawinigan

Julio Billia a été retiré après 40 minutes... (- Photo le nouvelliste, Stéphane Lessard)

Agrandir

Julio Billia a été retiré après 40 minutes au profit de Xavier Potvin qui n'a fait face qu'à trois lancers alors que ses coéquipiers effectuaient une remontée. Charles Guèvremont (90) a inscrit le but égalisateur.

- Photo le nouvelliste, Stéphane Lessard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les jeunes Saguenéens ont encore fait preuve de caractère lors de leur dernier match hors-concours, à Shawinigan. En retard 4-0 face aux Cataractes, les Chicoutimiens ont renversé la vapeur pour terminer en beauté avec une victoire de 5-4 acquise en temps réglementaire. Ils concluent donc leur calendrier préparatoire avec cinq victoires et deux défaites.

Les deux mêmes équipes se retrouveront le 12 septembre au centre Georges-Vézina pour l'ouverture locale des Sags. Avec son deuxième but de la troisième période avec un peu plus d'une minute à faire, Antoine Marcoux a permis aux siens d'entamer cette fin de semaine de congé avec le sourire. Artem Maltsev avait entamé la remontée en fin de deuxième. Alexandre Jacob et Charles Guèvremont, qui a également jeté les gants quelques instants plus tard, ont aussi fait bouger les cordages. Pourtant, les Sags ont eu bien de la difficulté à prendre leur rythme sur une glace de plus petite dimension et les locaux dominaient outrageusement 33-12 dans les tirs après 40 minutes. Le Robervalois Samuel Girard avait inscrit son club au pointage et les Cataractes ont touché la cible trois fois dans les premiers instants du second engagement pour se donner un coussin qui semblait très confortable à ce moment.

«On a montré du caractère. C'est ce que je retiens. Personne n'a lâché. Ça va arriver des fois, mais il faut apprendre de ça. On a une jeune équipe et, des fois, on va avoir l'impression que c'est une saison en montagnes russes, mais je suis assuré d'une chose par exemple, personne ne va lâcher», a indiqué l'entraîneur-chef Yanick Jean, précisant que ses troupiers avaient envoyé un message «à nous-mêmes et aux partisans» avec cette remontée. Il a ajouté qu'ils n'avaient pas été disciplinés dans le système en début de match, ce qui avait mené à la domination des Cataractes qui se passaient des services d'Anthony Beauvillier et de Dennis Yan.

Vasjonkin retranché

À l'essai pour quelques jours, l'attaquant estonien Vadim Vasjonkin a reçu son congé hier. Yanick Jean voulait prendre une décision rapidement et ce qu'il a vu à l'entraînement ne l'a pas suffisamment convaincu. «Je n'étais pas capable de le voir sur les deux premiers trios. À 19 ans, j'aimais mieux donner du millage à mes jeunes», d'expliquer le pilote des Bleus qui n'attend ses joueurs que lundi soir.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer