Tout un duel de lanceurs!

Les Voyageurs tenteront de balayer les Bisons, demain... (Photo archives Le Quotidien)

Agrandir

Les Voyageurs tenteront de balayer les Bisons, demain soir, au stade Richard-Desmeules.

Photo archives Le Quotidien

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Frédéric Marcoux
Le Quotidien

Dans un autre duel de lanceurs pour le troisième match de la série, les Voyageurs de Saguenay ont remporté un marathon de 11 manches, au compte de 4 à 2, à Saint-Eustache, contre les Bisons. Saguenay mène la série 3-0 et pourra mettre le dernier clou dans le cercueil des Bisons, demain soir, au stade Richard-Desmeules à Jonquière.

«Ç'a été tout un match de lanceurs. Stratégiquement, on fait mieux qu'eux autres. C'est un match marathon et c'est une victoire d'équipe. On a utilisé tout le monde, sur mes 18 joueurs sur le banc, il m'en restait un. Nos réservistes midget AAA ont bien fait. Notre défensive a fait le match et Édouard Delage a été impeccable», a souligné l'entraîneur Robert Fatal, joint au téléphone, tout juste après le duel.

Delage a été solide pour les Voyageurs en lançant huit manches et en récoltant neuf retraits sur des prises.

En relève, Jean-Michel Tremblay n'a rien cédé en deux manches de travail. Vincent Knerr, après un match complet la veille, est venu fermer les livres en 11e manche.

Opportunistes

Les visiteurs se sont sortis d'embarras à plusieurs reprises avec des coureurs en position de marquer. Notamment en huitième manche, alors que tous les coussins étaient occupés, Delage a alors retiré Samuel Savoie sur des prises.

Les Voyageurs ont été opportunistes en 11e manche, après un simple de Justin Lévis, une erreur des Bisons a permis à Lévis de se rendre au troisième coussin. Frédéric Girard a joué les héros avec un simple qui a permis à Lévis et à Mathieu Lapointe de croiser la plaque pour donner la victoire aux Voyageurs.

Un total de 11 erreurs ont été commises par les deux équipes. Celles-ci ont été coûteuses, puisqu'aucun point marqué par Saguenay n'a été attribué au lanceur des Bisons, Vincent Ouellette. Ce dernier a été solide dans la défaite en lançant dix manches et deux tiers, ajoutant du même coup huit retraits sur des prises. «On a été meilleurs au bâton qu'eux autres, on a mieux exécuté qu'eux autres, on a été meilleur défensivement qu'eux autres. On a joué une meilleure "game" qu'eux autres», a énuméré Robert Fatal sur les raisons de la victoire.

Les Voyageurs sont en parfait contrôle de la série. Ils reviendront à domicile, demain soir, à 19h30. Robert Fatal souhaite mettre un terme à la série le plus rapidement possible.

«On n'a pas encore pris de décision concernant notre lanceur pour le prochain match, mais ça risque d'être Philippe Saad. On veut terminer ça devant nos partisans.»

fmarcoux@lequotidien.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer