Baseball bantam canadien

Le Québec toujours champion

Pour une deuxième année consécutive, l'équipe Québec-1 a... (Photo Le Quotidien, Michel Tremblay)

Agrandir

Pour une deuxième année consécutive, l'équipe Québec-1 a enlevé les grands honneurs du Championnat canadien de baseball féminin bantam (U16). Faut croire que le Saguenay leur a porté chance. Les prochaines éditions seront jouées en Ontario.

Photo Le Quotidien, Michel Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Johanne Saint-Pierre
Le Quotidien

L'air du Saguenay sourit à la formation bantam Québec-1. Championne en titre, la troupe de Sylvain Laliberté a réédité l'exploit de l'an dernier en remportant de nouveau les grands honneurs du Championnat canadien de baseball féminin par la marque de 7-4 contre l'Ontario.

Les gradins du stade Arvida étaient bondés pour cette nouvelle confrontation Québec-Ontario en finale. La rencontre a mal commencé pour les Québécoises, les Ontariennes profitant d'erreurs dans les deux premières manches pour se forger une avance de 4-1. Les Québécoises ont toutefois rebondi avec brio en troisième avec quatre points pour prendre les devants 5-4. En sixième manche, les championnes défendantes ont consolidé leur avance en marquant deux autres points pour porter l'écart à 7-4. La lanceuse Érica Ahad (joueuse du match) a brillé de tous ses feux au monticule. En début de la septième, elle a laissé sa place à contrecoeur, n'ayant plus qu'un retrait à effectuer pour la victoire. Toutefois, elle a dû céder sa place parce qu'elle avait atteint le nombre maximal de 95 lancers. Noémie Lapointe s'est amenée en relève pour clore le débat rapidement et confirmer le 2e titre consécutif du Québec.

Contribution régionale

Deux joueuses du Saguenay ont contribué à cette 2e conquête de l'or, soit la vétérane Pascale Jalbert de Saint-Honoré, et la recrue Anne-Sophie Tremblay de Chicoutimi. À sa dernière participation en bantam, Pascale Jalbert voulait absolument terminer son stage en beauté. Elle a contribué à la victoire avec deux points produits, dont un sur un triple lors de la fameuse troisième manche. «Ç'a été un match vraiment stressant, mais plaisant à jouer parce qu'il y avait vraiment beaucoup d'ambiance. Tout le monde nous encourageait. Cette année, comme c'était plus serré, tout le monde était plus dedans tandis que l'an passé, (la victoire) était plus évident(e), a commenté celle qui termine son stage bantam avec trois médailles d'or et une d'argent.

La recrue Anne-Sophie Tremblay sera plus motivée que jamais pour être de retour l'an prochain. La joueuse de 15 ans seulement a été envoyée au bâton en sixième. Après s'être rendue au premier but, elle a volé le 2e pour ensuite croiser le marbre sur un coup sûr de Bridget Kelly. La jeune joueuse était fort satisfaite de sa prestation et de son utilisation. «Je ne m'attendais pas à jouer beaucoup, mais j'ai joué ce que je voulais jouer et je suis contente de ce que j'ai fait», a-t-elle indiqué.

Quant à l'entraîneur-chef Sylvain Laliberté, il ne pouvait espérer mieux. Pour lui, c'était la première fois, de mémoire d'entraîneur, qu'il vivait la conquête de deux titres consécutifs. «Depuis que je coache, je gagne une fois et je perds la suivante, toujours contre l'Ontario», explique celui qui est entraîneur depuis une vingtaine d'années, mais depuis quatre ans avec Équipe Québec. Ce dernier a assuré que malgré le départ en force des Ontariennes, ses protégées n'ont jamais paniqué. «Plus ça allait, plus on revenait à notre baseball et on a frappé la balle pour gagner.»

Savourant la victoire, les joueuses ont également eu une belle attention pour l'entraîneur-adjoint Stéphane Bourgeois, aux prises avec un cancer. «C'est à ton tour de gagner ton combat», lui ont-elles lancé en choeur.

Mentionnons qu'en matinée, Québec-1 avait confirmé sa place en finale en lessivant le Manitoba 10-0, tandis que l'Ontario avait fait de même en s'imposant 8-3 sur l'Alberta. Les Albertaines sont pour leur part reparties avec la médaille de bronze. Quant à la jeune formation Québec-2, elle a vaincu Terre-Neuve/Labrador 9-7 pour terminer au 7e rang.

Pour ce qui est des honneurs du tournoi, soulignons que le titre de meilleure joueuses offensive est allée à Maria Roy de la Nouvelle-Écosse, auteure notamment d'un carrousel (un simple, un double, un triple et un circuit) dans leur match victorieux pour la 5e place contre la Colombie-Britannique. Celui de la meilleure joueuse défensive est allée à Bridget Kelly d'équipe Québec-1 et enfin le titre de meilleure receveuse est allé à Mia Valcke d'équipe Ontario. Cette dernière avait aussi remporté l'honneur de joueuse la plus utile du match.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer