Acquis des Wildcats

Alex Jacob avec les Sags

Alexandre Jacob a été acquis par les Sags... (-Photo Marc Grandmaison, L'Acadie-Nouvelle)

Agrandir

Alexandre Jacob a été acquis par les Sags en retour d'un choix de 5e ronde en 2017.

-Photo Marc Grandmaison, L'Acadie-Nouvelle

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Affirmant plus tôt cette semaine que d'autres mouvements risquaient de survenir, le directeur général des Sags a tenu parole. Hier après-midi, Yanick Jean a confirmé avoir fait l'acquisition du petit attaquant Alexandre Jacob des Wildcats de Moncton, en retour d'un choix de 5e ronde en 2017.

Le petit ailier de 18 ans a disputé 31 rencontres l'an dernier, marquant cinq buts et ajoutant autant de passes. «Les Wildcats n'avaient plus de place dans leur top 6. C'est un petit joueur offensif. Il joue un peu le même style que Conor Garland. On va lui donner une chance», de noter Yanick Jean, estimant que la glace olympique peut être favorable pour le natif de Dieppe, au Nouveau-Brunswick, près de Moncton.

Les Wildcats ont émis un communiqué sur leur site internet pour commenter la transaction. «On pensait qu'Alex méritait vraiment d'avoir l'opportunité de jouer plus. Échanger un joueur local est difficile. Cependant, c'est dans le meilleur intérêt de tout le monde», a mentionné le directeur des opérations hockey, Roger Shannon.

Jacob s'est confié à l'Acadie Nouvelle. «Je suis excité de me retrouver avec une équipe qui me veut. Je suis nerveux aussi et je crois que c'est bien normal. Je n'ai pas encore parlé à l'entraîneur-chef. Peut-être ce soir (vendredi). Chicoutimi? Je me vois là. Je me vois dans leur uniforme. C'est un bon endroit. Je pourrai utiliser ma force, qui est ma vitesse, sur leur surface olympique. J'ai parlé avec quelques gars vendredi et je n'ai entendu que de bonnes choses sur la ville, l'équipe et les partisans des Saguenéens.»

«Si je veux me rendre quelque part dans le hockey - et je veux me rendre le plus loin possible -, je ne pouvais pas demeurer avec les Wildcats, a-t-il dit au journal des maritimes. Je n'ai pas demandé à être échangé, mais j'étais prêt à cette éventualité. C'est pourquoi je ne suis pas surpris. Je me l'étais mis dans la tête. Ça va me faire le plus grand bien. J'aurai moins de distractions, je pourrai me concentrer davantage sur le hockey. Je n'ai pas eu beaucoup de temps de glace avec les Wildcats et je suis un gars qui en a besoin de beaucoup pour produire. Chicoutimi a besoin d'un joueur qui peut évoluer dans le top 6 des attaquants. En fait, je veux seulement une chance de prouver que je peux jouer régulièrement dans la LHJMQ et contribuer.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer