Marathon de la relève

Tristan Fillion a travaillé fort

Les vagues ont donné du fil à retordre... (- Photo Le Quotidien, Gimmy Desbiens)

Agrandir

Les vagues ont donné du fil à retordre aux participants.

- Photo Le Quotidien, Gimmy Desbiens

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louis Potvin
Le Quotidien

C'est dans des conditions difficiles que les nageurs du Marathon de la relève ont franchi les 10 km séparant Mashteuiatsh et Roberval hier. Tristan Fillion l'a emporté chez les garçons et Laurence Côté chez les filles.

Le vent s'est levé hier après-midi, 30 minutes avant le départ de 13h30 donné à la plage Robertson de Mashteuiatsh. Les 20 nageurs inscrits ont dû composer avec une bonne vague de deux pieds de face et de dos.

Les vagues ont ralenti les nageurs. C'est donc dans un temps de 2h24 m 48 s que Tristan Fillion s'est imposé. Il a dû travailler fort pour ne pas se faire rattraper par Charles-Philip Lecavalier de Greenfield Park (15 ans) qui a terminé dix secondes derrière. «Ma stratégie était de rester en peloton pendant neuf kilomètres et ensuite accélérer. Ç'a marché, mais c'était le temps que ça finisse parce que je n'avais plus de jus et j'ai failli me faire rattraper», a-t-il mentionné après sa course.

L'athlète de 21 ans de Drummondville n'a pas trouvé facile de nager dans la vague, tout comme son principal adversaire. «Ouf! Ç'a été long! Quand mon entraîneur m'a dit que ça faisait 90 minutes que je nageais, je pensais que ça faisait 2h30. Je me suis parlé et fait un kilomètre à la fois. J'ai vraiment aimé ça, c'est la première fois que je faisais une compétition de 10 km en eau libre. C'est vraiment l'fun», a déclaré le jeune athlète qui a affirmé vouloir améliorer sa stratégie.

Avec un peu plus de tactique, il aurait pu gagner. Il pourrait s'attaquer à 32 km dans le futur.

C'est Antoine Châtelain-Laflamme de Val-des-Monts qui a pris la 3e place. Il a nagé avec les autres pendant 9 km, mais n'a pas été en mesure de répondre à l'accélération.

Femmes

En plus de s'imposer chez les femmes, Laurence Côté de Rimouski a fini 4e au général du Marathon de la relève. Un signe que l'athlète de 21 ans est très forte. Elle a terminé 13 minutes après le 1er en un temps de 2h37 m 33s.

«Ouais, ben il y avait de la houle! , a-t-elle prononcé comme premiers mots pour qualifier la course. Ça n'a pas été facile, mais je voulais gagner. L'an dernier, j'avais fini 2e, mais là je tenais absolument la première. C'est ce que j'ai fait.

Est-ce que je vais faire un jour la Traversée? Pas demain, mais un jour certain», a répondu avec humour la sympathique nageuse.

Elle a devancé Imani Théodore d'Ottawa et Marie-Laurence Lortie de Kingsey Falls.

Régionaux

Il y avait six nageurs régionaux d'inscrits. C'est Améliane Girard de Chicoutimi qui a été le meilleure avec une 10e place. Alexann Petiquay de Mashteuiatsh a fini au 12e rang suivi de Sarah Villeneuve de Saint-Félicien.

Trois athlètes étaient dans la catégorie Développement. Or, Gabrielle Savard de Dolbeau-Mistassini a fait un meilleur temps que certains nageurs inscrits dans la catégorie compétition. François Michaud d'Alma remporte l'argent et Noémie Beaupré de Roberval le bronze.

Les vagues ont forcé trois nageurs à abandonner et une n'a pas terminé dans les temps réglementaires.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer