Omnium du québec

Pierre-Alexandre Bédard surprend

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'amateur Pierre-Alexandre Bédard s'en sort très bien avec les professionnels à l'Omnium du Québec au Club de golf de la Faune. Le natif de Chibougamau se retrouve dans le top 20 du tournoi de l'Association des golfeurs professionnels du Québec avec un total de 143 (-1) après une deuxième ronde de 71 hier.

Pour sa part, après un lent départ, marqué par un double-boguey au troisième, Keven Fortin-Simard a terminé en force pour ramener une carte de 70 et est demeuré à cinq coups de la tête, maintenant détenue par quatre golfeurs à -8 (136). Le directeur général du Club Lac-Saint-Jean a notamment calé un long roulé d'une trentaine de pieds au 18e pour finir sa journée avec un troisième oiselet consécutif. Signe que sa ronde a été mouvementée, il n'a réalisé que cinq normales.

De son côté, Pierre-Alexandre Bédard se dirigeait vers l'une des meilleures rondes de la journée, mais a effectué trois coups de plus que la normale sur les six derniers trous. Il venait pourtant de faire un oiselet au 11e suivi d'un aigle au 12e.

Malgré cette fin quelque peu décevante, de son propre aveu, Pierre-Alexandre Bédard n'est pas surpris de continuer d'avoir du succès, lui qui a terminé deuxième la semaine dernière lors du prestigieux Duc de Kent. «Pas du tout. J'ai la ''game'' pour jouer ça. Au contraire, j'aimerais être encore un peu plus haut au classement. Mon niveau est excellent, je dirais même que je suis au sommet de ma forme», de souligner le meilleur amateur de la compétition, qui veut continuer de frapper aussi bien la balle et continuer de jouer avec confiance.

«Je ne veux pas mettre d'attentes sur un chiffre, tant en position qu'en résultat. J'ai seulement le contrôle sur moi-même et je vais faire du mieux que je peux. J'aimerais jouer encore deux fois sous la normale pour conclure le tournoi», d'annoncer Pierre-Alexandre Bédard.

Les deux autres golfeurs de la région ont raté de bien peu la coupe, fixée à +5. Après avoir ramené la normale jeudi lors de sa première ronde d'un tournoi de l'AGP en six ans, le professionnel du Club de Chicoutimi, Jonathan Moreau, n'a pas été en mesure de garder le rythme et a conclu hier avec un 78, six coups au-dessus de la normale. Pour sa part, après un 76 d'entrée de jeu, le Dolmissois Lucas Duperré-Vanden-Hecke (Elm Ridge) a mieux fait sur le deuxième parcours avec un 74, mais son cumulatif de +6 n'a pas été suffisant.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer