David Desharnais fait des heureux

Les jeunes athlètes participant aux Jeux autochtones inter-bandes de... (Louis Potvin)

Agrandir

Louis Potvin

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louis Potvin
Le Quotidien

Les jeunes athlètes participant aux Jeux autochtones inter-bandes de Mashteuiatsh ont eu de la belle visite hier matin. Le joueur du Canadien de Montréal, David Desharnais, les a rencontrés et a signé des centaines d'autographes.

Dès qu'il a fait son entrée dans l'aréna, les jeunes ont tout de suite reconnu le joueur de centre qui était accompagné de la vedette locale, Francis Verreault-Paul.

Ils l'ont suivi jusqu'au chapiteau où se déroulait la séance de signature. «C'est Francis qui m'a invité et comme je ne peux rien lui refuser, j'ai accepté avec plaisir. Je ne m'attendais pas à autant de monde», a mentionné Desharnais entre deux prises de photos.

En effet, comme il y a 900 athlètes réunis à Mashteuiatsh pour ces jeux, plusieurs centaines ont fait la file pendant plus d'une heure pour faire autographier un gilet, une casquette ou une médaille.

«Tu as gagné cette médaille en quoi?», a demandé Desharnais à Mashtan Newashish de Wemontaci. «Au 5 km, j'ai fini premier avec un temps de 22mn14», lui a-t-il lancé le sourire aux lèvres. «Ben tu es meilleur que moi, je ne cours pas ça à cette vitesse», lui a rétorqué Desharnais.

C'est la première fois que l'ancien des Sags participe à une activité de ce genre dans une communauté autochtone. Il a bien apprécié. «C'est l'fun de voir qu'ils sont des fans du Canadien. Je ne fais pas ce genre d'activité en été habituellement, mais Francis a été très convaincant. C'est très agréable», a-t-il mentionné.

Les jeunes souriaient de pouvoir être pris en photo et de côtoyer ce hockeyeur apprécié. Un rêve qu'ils ne pensaient pas réaliser en venant participer à ces jeux. Ils proviennent de 17 communautés de partout au Québec et du Labrador.

India Neashish va garder jalousement son t-shirt du Défi de nuit de Pierre Lavoie depuis qu'il a été signé par son joueur préféré. «Mes deux idoles sont Desharnais et Gallagher. Je suis vraiment heureuse de l'avoir vu de si proche. C'est beau cadeau. En plus, il est gentil et il prend le temps de nous parler», a témoigné celle qui a participé aux épreuves de course, badminton et saut en longueur.

Desharnais a gardé le sourire tout au long de l'avant-midi. Même s'il voyait que la file était longue, il souhaitait rencontrer tout le monde.

Pas loin, Francis Verreault-Paul était satisfait de son coup. «Je suis vraiment content. David est très occupé et il a eu la générosité de venir malgré son horaire chargé et son entraînement. Les jeunes sont très heureux, c'est ça le principal.

Parlant d'entraînement, les deux hockeyeurs se sont rendus ce matin pour réaliser une séance de musculation au gymnase P3 M de Saint-Félicien appartenant à des amis de hockey de Verreault-Paul.

lpotvin@lequotidien.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer