Les Marquis satisfaits de leur repêchage

Fortier s'amènera à Jonquière

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'organisation des Marquis de Jonquière ronronnait de satisfaction, hier, à l'issue du repêchage de la Ligue nord-américaine de hockey tenu hier à Sorel. Le copropriétaire des Marquis, Marc Boivin, et son directeur des opérations, Steeve Larouche, affirment avoir parfaitement atteint leurs objectifs.

François Fortier estime que sa carrière en Europe... (- PHOTO tirée d'internet / Hockey-pictures.com/Woldron) - image 1.0

Agrandir

François Fortier estime que sa carrière en Europe est pas mal terminée et il est intéressé par Jonquière.

- PHOTO tirée d'internet / Hockey-pictures.com/Woldron

«Tous les choix que nous visions, nous les avons obtenus. On a essayé d'avoir les quatre premiers choix, mais ça n'aurait rien changé, parce qu'on a eu tous nos gars pareils et on aurait payé pour rien, a soutenu Marc Boivin. Steeve est content. Il a travaillé fort. Claude (Bouchard) et Bob (Desjardins) aussi. Je peux dire que notre repêchage de cette année est supérieur à celui de l'an dernier», assure Marc Boivin.

Le quatuor ne s'assoira pas sur ses lauriers. D'autres signatures seront annoncées au cours des prochaines semaines et l'organisation s'est même gardé une place disponible sur la liste au cas où elle pourrait s'assurer les services d'un agent d'ici le début de la saison.

Trois vétérans

Les Marquis ont misé sur l'expérience en repêchant trois joueurs dans la mi-trentaine, soit François Fortier, un ailier gauche qui a fêté ses 36 ans hier, Benoît Gratton, un centre de 38 ans, et le défenseur Michel Périard, 35 ans. «Ce ne sont pas des jeunesses, mais ce sont des gars qui n'ont jamais arrêté de jouer au hockey. Si on regarde leurs dernières saisons, ils sont dedans. C'était les gars les plus sollicités du repêchage. Plusieurs équipes les avaient approchés, souligne Marc Boivin. On avait le premier choix et Steeve (Larouche) avait ciblé Fortier depuis quelque temps. On l'a rencontré à deux ou trois reprises, et même tous les quatre (Claude Bouchard et Bob Desjardins).»

François Fortier a ratifié un contrat d'un an et s'alignera avec les Marquis dès la prochaine saison. Joint hier, le nouveau venu estime que sa carrière en Europe est pas mal terminée et il est intéressé par Jonquière. «J'ai des amis qui m'ont parlé en bien de l'organisation, qu'elle traitait bien les joueurs et que ce serait une belle expérience, explique-t-il. J'ai entendu dire que c'était rendu une bonne ligue, avec de bons joueurs et du bon calibre», mentionne le papa de trois jeunes enfants.

Le fait de ne plus avoir d'entraînement quotidien constituera certes un gros changement, mais il croit que ce sera à lui de se garder en forme et d'être prêt pour les matchs. L'attaquant est heureux de sa décision et compte venir faire un tour à Jonquière durant l'été.

Les Marquis avaient aussi Benoît Gratton dans leur mire, un joueur qui a disputé 58 matchs dans la LNH et qui connaît encore d'excellentes saisons en Europe. Les Marquis ont donc décidé d'échanger l'attaquant Dominic Léveillé aux Éperviers de Sorel pour avancer au 2e choix afin de mettre la main sur Gratton. «On a fini la transaction ce matin (hier). Dominic n'était pas en mesure de jouer le vendredi à Jonquière cette saison. Il faut penser aux partisans, car ce sont eux qui paient pour voir ces gars jouer chez nous.»

Quant à Gratton, il semblait intéressé à joindre les rangs des Marquis, d'autant plus qu'il a déjà joué avec Fortier en Europe. «Gratton, c'est une grosse machine de hockey. Il nous a dit que Jonquière était en tête de liste pour les endroits où il désirait jouer parce qu'il avait entendu parler en bien de l'organisation. Mais la semaine passée, Jonquière, c'était rendu trop loin. On sait que d'autres équipes lui ont parlé; on est habitués à ça. Dans notre circuit, ce n'est pas compliqué: tu prends le meilleur et s'il ne veut pas venir, les autres équipes n'auront qu'à nous appeler. Il nous appartient et on va tout faire pour s'entendre avec dans la mesure du possible», résume Marc Boivin qui tentera de réunir les deux attaquants à nouveau.

Quant à Périard (4e au total), il a déjà avisé la direction qu'il prévoit jouer une autre saison en Europe, lui qui a joué les cinq dernières saisons avec le Ingolstadt ERC, dans la DEL en Allemagne. «Mais pour l'instant, il n'a pas d'offre», mentionne le DG.

Toujours en première ronde, les Marquis se sont assuré les services du défenseur Christopher Guay, 25 ans, qui viendra d'ailleurs s'établir à Saguenay. Même s'il ne possède pas la fiche la plus éclatante, Marc Boivin assure que le jeune défenseur (7e au total) s'est beaucoup amélioré durant ses cinq dernières saisons passées avec les Aigles Bleus de Moncton.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer