Vélo de montagne

Un premier contact impressionnant

Léandre Bouchard a obtenu une impressionnante 29e position... (Photo courtoisie)

Agrandir

Léandre Bouchard a obtenu une impressionnante 29e position à sa première course de Coupe du monde en catégorie élite, dimanche. Il a été le troisième Canadien à franchir le fil d'arrivée, après Dereck Zandstra (23e) et Raphaël Gagné (26e).

Photo courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Serge Emond
Le Quotidien

À son premier contact avec la catégorie élite, Léandre Bouchard a signé une 29e position qui lui a donné entière satisfaction, dimanche, lors d'une étape de la Coupe du monde de vélo de montagne disputée à Nove Mesto, en République tchèque.

«Yes! 29e à ma toute première Coupe du monde élite. Je suis satisfait de mon effort et je peux dire mission accomplie. J'ai déjà hâte à la prochaine Coupe du monde en Allemagne», a indiqué l'athlète d'Alma.

Bouchard a accusé un retard de six minutes et 50 secondes sur le Tchèque Jaroslav Kulhavy, vainqueur de l'épreuve grâce à un chrono de 1h33m23s. Encore plus que le résultat, l'Almatois dit avoir pleinement apprécié et savouré ce premier contact avec la crème internationale de son sport.

«J'ai connu une belle course du début à la fin, a précisé Léandre Bouchard. L'ambiance était malade! Je m'y attendais un peu, mais le vivre c'est autre chose. Il y a des coureurs partout et toujours un adversaire à côté de toi. Une fois, j'étais carrément dans un groupe de 10 personnes. Les spectateurs étaient partout et ils criaient vraiment fort. Mon entraîneur était dans un coin tranquille et parfois j'avais de la difficulté à l'entendre. Le mélange de tout ça nous donne l'impression d'être sur l'adrénaline en permanence.

«L'an passé, j'étais dans la catégorie U23 donc mon rang de départ était quand même loin. Je me suis assuré de partir le plus vite possible pour sauver du temps ensuite. J'ai roulé entre la 25e et la 40e place durant toute la course. Je me suis même surpris à dépasser le champion du monde U23 de l'an dernier. C'était spécial de courir avec des vedettes du vélo de montagne.»

Jude Dufour, l'entraîneur de Léandre Bouchard, a accordé une très bonne note à son protégé.

«Complètement renversante la performance de Léandre, a lancé Jude Dufour. Il vient de démontrer encore une fois son niveau de forme. Nous voulions un «peak'' de performance pour l'Europe et nous y sommes! Il nous reste encore du travail de progression à faire, mais nous ne pouvions espérer mieux pour une première course en sol européen, et ce dans le cadre d'une Coupe du monde. En cross-country nous sommes assurés que les meilleurs de la planète sont présents. Il a encore progressé et nous croyons fortement que le meilleur est à venir. C'est très encourageant pour l'Allemagne, dimanche prochain.

«L'ambiance sur le site de course était complètement hallucinante. Les fans sont bruyants et surexcités. On aurait dit un match de hockey au Centre Bell.»

Rébecca Beaumont, également du Club de vélo de montagne Cyclone d'Alma, a pour sa part obtenu la 61e position au classement féminin.

«Il s'agit de son meilleur résultat en coupe du monde chez les élites, a indiqué Jude Dufour. Fait remarquable, elle n'a pas été retirée de la course pour manque de compétitivité. Elle est satisfaite de son résultat et demeure très positive pour la suite de sa préparation en vue du Championnat canadien élite, en juillet, au Centre Tobo-Ski de Saint-Félicien.»

Rébecca Beaumont rentrera au pays dans les prochaines heures afin de participer au Grand Prix de Gatineau, une course sur route internationale féminine, avec l'équipe du Québec, le 4 juin. Léandre Bouchard, Rachel Pageau, Catherine Fleury et Jude Dufour se rendront de leur côté en Allemagne pour la prochaine étape de la Coupe du monde.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer