Carrier s'inquiète pour la 6e édition

Quelque 250 étudiants du secondaire de la région... (Photo courtoisie, Patrice Plourde)

Agrandir

Quelque 250 étudiants du secondaire de la région et de l'Estrie ont fait le tour du lac Saint-Jean en vélo.

Photo courtoisie, Patrice Plourde

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Serge Emond
Le Quotidien

L'événement Au tour des jeunes Desjardins ne se bâtit pas en quelques semaines. Il demande une préparation qui s'étend sur plusieurs mois et c'est en pensant à cette réalité que son grand manitou, François Carrier, croise les doigts pour l'édition 2016. L'automne chaud qu'annoncent les employés de l'État lui fait déjà craindre des répercussions sur son bébé.

«Des moyens de pression sont annoncés dans le monde de l'éducation, rappelle François Carrier. Le tour sera peut-être menacé pour cette raison. La grande majorité des enseignants qui participent à notre activité seront probablement en moyens de pression. Nous en avons discuté entre nous lundi et nous avons hâte de connaître la suite.

«Les enseignants sont un peu peinturés dans le coin. Ils croient à l'événement, certains y participent depuis cinq ans, mais ils auront aussi des décisions à prendre dans quelques mois. Ce ne sera pas facile. Le Tour des jeunes, c'est 365 jours par année. C'est pendant l'automne que nous prenons les inscriptions. La recherche de commanditaires se déroule pendant l'été. Dans ma tête, il y aura une sixième édition. Si jamais les professeurs sont en moyens de pression, nous ferons appel aux parents. Ils devront faire leur part. Chaque jeune qui participe à l'événement en sort grandi. Une foule de jeunes se réalisent pendant l'événement et il ne faudrait pas le laisser tomber. Nous pensons déjà à ce qui pourrait arriver l'an prochain, mais nous sommes en mode solution.»

Réussite

Si la sixième édition inquiète un peu François Carrier, la cinquième a réussi à le combler. Elle a pris fin en début d'après-midi, hier, à Alma.

Pendant trois jours, 250 adolescents du Saguenay-Lac-Saint-Jean et de l'Estrie ont fait la promotion des saines habitudes de vie en effectuant le tour du lac Saint-Jean en vélo. Pour l'occasion, chaque équipe était composée de quatre élèves et un adulte.

«Ce fut encore une fois un énorme succès, assure François Carrier. Tous ceux qui étaient présents et qui ont la possibilité de revenir l'an prochain parce qu'ils sont en secondaire 3 ou 4 veulent revenir.

«Tout s'est très bien passé pour ce cinquième anniversaire. Le groupe s'est encore amélioré. Pour la première fois, nous sommes arrivés à la Dam-en-Terre autour de midi. Auparavant, le tour se terminait vers 13h. Les jeunes qui y participent sont de plus en plus en forme. Ils sont de mieux en mieux préparés. Ils prennent l'événement au sérieux.

«Le lac Saint-Jean est un endroit extraordinaire pour présenter un événement du genre. On ne peut pas vraiment changer la portion de vélo, mais je me fais un devoir de changer les animations chaque année. Nous avons eu beaucoup de plaisir et nous avons eu droit à des spectacles et à des animations exceptionnels. Par exemple, nous avons assisté à un spectacle de l'humoriste Simon Leblanc, lundi. Il a été très correct avec les jeunes, en plus de présenter un spectacle professionnel. Il a adapté son spectacle à la situation en parlant de temps en temps du vélo et de la persévérance. Nous venons de vivre un beau tour.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer