Omnium des États-Unis

Fortin-Simard au sommet du classement

Keven Fortin-Simard a inscrit son nom au sommet... (Archives)

Agrandir

Keven Fortin-Simard a inscrit son nom au sommet du classement, en jouant une ronde de 70, un coup sous la normale du parcours de 6813 verges du club Woodway.

Archives

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Serge Emond
Le Quotidien

Keven Fortin-Simard a franchi avec succès la première étape du processus de qualification pour la 115e édition de l'Omnium de golf des États-Unis, hier. Il fait partie des joueurs qui ont été retenus à la conclusion d'un tournoi éliminatoire local présenté à Darien, au Connecticut.

Le professionnel et directeur général du Club de golf Lac-Saint-Jean de Saint-Gédéon ne s'est pas contenté de trouver une place parmi les joueurs qualifiés. Il a inscrit son nom au sommet du classement, en jouant une ronde de 70, un coup sous la normale du parcours de 6813 verges du club Woodway.

Keven Fortin-Simard a terminé sa journée de travail avec trois oiselets, deux bogueys et 13 normales. Il a partagé le premier rang avec Blake Morris, un golfeur amateur de la Floride. Parmi les 109 joueurs inscrits, ils ont été les seuls à remettre une carte de pointage inférieure à la normale.

«Il n'a pas fait très beau pendant la journée et le parcours était difficile, avance Keven Fortin-Simard. Le terrain avait été préparé pour un tournoi de championnat. À certains endroits, l'herbe longue atteignait quatre ou cinq pouces. Les verts étaient très durs et rapides et les fanions étaient difficiles d'approche. Il n'y avait que deux trous à normale cinq et il n'était pas possible d'atteindre le vert en deux coups. Le terrain ne rendait pas la vie facile aux joueurs.

«Je suis très content de ma ronde. Mes coups de départ ont été très bons. Mes coups de fer n'ont pas été à point du tout, mais j'ai eu du succès avec mes coups d'approche et mes coups roulés. J'ai été patient. J'ai attendu les trous où je savais que j'aurais un petit fer dans les mains à mon deuxième coup, dans l'espoir de pouvoir en profiter. C'est ce que j'ai été en mesure de faire. Je n'ai pas fait beaucoup d'erreurs, mais j'ai travaillé fort.»

Contrairement à ce qu'il espérait, Keven Fortin-Simard n'a pas eu l'occasion de jouer le terrain de Darien avant le tournoi d'hier. Il s'est présenté au premier tertre de départ avec une connaissance du coin très limitée.

«C'est un terrain privé et les joueurs inscrits ont eu deux semaines pour disputer des rondes de pratique, explique-t-il. Cet accès a pris fin jeudi, alors que nous étions sur la route. Dimanche soir, vers 19h30, nous avons fait le tour des trous (avec son caddie Dominic Godin) à la course pour avoir une idée du terrain...»

Le résultat d'hier signifie que Keven Fortin-Simard pourra participer à une qualification régionale de l'Omnium des États-Unis. Le tournoi de 36 trous aura lieu le 8 juin.

Pour l'instant, il n'en sait pas plus. Plusieurs tournois régionaux auront lieu simultanément dans un mois et Keven Fortin-Simard a été invité, hier, à indiquer ses préférences. L'Association américaine de golf lui annoncera avant la fin de mai à quel endroit se déroulera la prochaine étape pour lui.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer