Daniel Demers devient recruteur-chef

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(CHICOUTIMI) Un autre Tigre est devenu Bleu, hier. Daniel Demers, qui occupait un poste de recruteur à Victoriaville, devient recruteur-chef des Saguenéens.

Bob Johnson, qui occupait ce poste jusque-là, verra son statut être précisé au courant de la prochaine semaine. «Depuis le début de la saison, j'ai beaucoup travaillé en collaboration avec Daniel, explique Yanick Jean, que les Sags sont aussi allés chercher à Victoriaville récemment. On a fait du dépistage ensemble, maintenant on va mettre les choses en application ensemble. Le plus important, pour l'instant, est de mettre en place les choses pour être prêts entre autres en vue du prochain repêchage.»

Daniel Demers a travaillé pendant sept ans avec les Sea Dogs de Saint John avant de joindre les Tigres il y a trois ans. Pendant son passage avec la formation des Maritimes, l'équipe a remporté une coupe Memorial et deux coupes du Président.

Demers demeure à Montréal. Son secteur principal demeurera la métropole. «C'est là qu'il y a le plus de matchs à voir», constate Yanick Jean, dg et entraîneur des Sags.

Demers est le troisième dépisteur des Tigres en deux ans à changer d'équipe après avoir obtenu une promotion. Gilles Tremblay (recruteur-chef des Islanders de Charlottetown) et Kevin Cloutier (directeur des opérations hockey de l'Océanic de Rimouski) ont fait de même précédemment.

Yanick Jean ne croit pas qu'un froid sera créé entre les Saguenéens et les Tigres, même si les Bleus ont récemment pigé à Victoriaville pour se trouver un nouveau directeur général et entraîneur, en plus de faire de même, hier, pour nommer un nouveau recruteur-chef. «On parle de deux personnes qui obtiennent des promotions, a-t-il dit, en faisant allusion à lui-même et Daniel Demers. Quand tu obtiens une promotion, tu obtiens le droit de changer de place. Je ne connais pas une seule organisation qui pourrait refuser ça à un de ses membres.»

Bob Johnson

Yanick Jean explique que Bob Johnson et lui se donnent une semaine pour prendre une décision quant à l'avenir de ce dernier avec les Sags. Johnson avait été promu au poste de dépisteur-chef en juin dernier, après la démission de Carl Bouchard. Auparavant, il avait occupé les fonctions de recruteur des Saguenéens pendant trois ans.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer