Les Saguenéens roulent à plein régime

Les Saguenéens roulent officiellement à plein régime. Les Chicoutimiens ont... (Rocket Lavoie)

Agrandir

Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(CHICOUTIMI) Les Saguenéens roulent officiellement à plein régime. Les Chicoutimiens ont connu leur meilleure performance offensive de la saison hier devant leurs partisans pour remporter une cinquième victoire de suite, 8-5 sur les Islanders de Charlottetown au centre Georges-Vézina.

Alexandre Ranger a réussi la moitié de la production offensive des siens avec une performance de quatre buts. Selon une petite recherche effectuée hier, il est devenu le premier joueur des Sags à marquer quatre buts depuis Jacob Lagacé à son dernier match avec l'équipe en décembre 2009 avant d'être échangé.

Tout sourire dans le couloir menant au vestiaire de l'équipe après la rencontre, Alexandre Ranger avouait que c'était la première fois qu'il faisait bouger les cordages quatre fois dans la même rencontre. Il a maintenant six buts en quatre rencontres en décembre après avoir été neuf matchs sans marquer. «C'est un travail d'équipe. C'est juste que la rondelle voulait tourner pour moi», a souligné humblement l'attaquant de 19 ans qui a rapidement pris confiance.

«Après une bonne et une deuxième bonne présence, j'étais totalement en confiance. C'est très agréable comme sentiment», a-t-il convenu.

Comme groupe, les Sags ont marqué huit buts pour la première fois en près de deux ans. En janvier 2012, ils avaient signé une victoire de 9-1... sur ces mêmes Islanders de Charlottetown. "Ça va faire du bien à toute l'équipe. Notre travail des dernières semaines est récompensé", de souligner le héros de la rencontre, qui en plus d'ajouter une passe, s'est même permis un furieux combat contre Kameron Kielly. Le joueur des Islanders a eu besoin de quelques points de suture... et d'une nouvelle visière. "Ça fait tout le temps ça. Je les surprend avec ma gauche», a confié en riant Alexandre Ranger.

Dans son point de presse, l'entraîneur-chef Yanick Jean, qui est demeuré parfait en quatre parties derrière le banc des Sags, a signalé que l'attaquant de 19 ans était récompensé pour ses efforts. «Je l'ai dit quand je suis arrivé qu'on avait besoin de leadership. Quand on a jumelé Ranger avec Laurent Dauphin et Samuel Hodhod, c'était pour que les vieux nous amène du leadership. Alexandre Ranger le fait tous les soirs. Son éthique de travail est irréprochable. Lorsque tu travailles, il y a d'autres joueurs qui doivent regarder ça et voir ce qui arrive quand tu travailles aussi fort dans toutes les situations. Tu ne peux pas passer à côté de leadership comme ça quand tu veux bâtir quelque chose en tant qu'organisation. Des gars comme Alexandre Ranger, c'est très précieux», a louangé le pilote des Bleus qui reçoit la contribution de tous ses trios depuis son arrivée.

«C'est ça être une équipe, a-t-il rappelé. Si tu attends les bras croisés que les autres le fassent, tu n'es pas à la bonne place. Si tu as de l'émotion et si tu es motivé pour les succès de l'équipe et avancer en tant que joueur, c'est ce qu'il nous faut tous les soirs.»

En fin de deuxième période, la partie était loin d'être dans la poche pour les locaux avec une égalité de 3-3. Jérémy Lépine, qui a battu de vitesse un défenseur et le gardien des Islanders en contournant le filet, ainsi que Samuel Roussy, sur un lancer qui s'est faufilé derrière la mêlée, ont marqué avec 18 secondes d'intervalle pour placer les Sags en excellente position.

Alexandre Goulet a répliqué en complétant son tour du chapeau sur une descente de bout en bout en avantage numérique pour ramener les siens à un seul but. Ranger a frappé le coup fatidique dès la 47e seconde de la troisième période lorsqu'il a également inscrit son troisième quand il a faufilé la rondelle entre les jambières de Mason McDonald qui a ensuite vu sa soirée de travail prendre fin trois minutes plus tard sur le deuxième de la rencontre du défenseur Brian Lovell qui n'avait touché la cible qu'une seule fois auparavant cette saison.

"*

LES ÉTOILES DU MATCH

1 Alexandre Ranger

2 Alexandre Goulet

3 Brian Lovell

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer