Patinage de vitesse

Bradette et Gervais aux 4 Coupes du monde

Le Saguenay-Lac-Saint-Jean sera encore très fortement représenté au sein de la... (Archives)

Agrandir

Archives

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(CHICOUTIMI) Le Saguenay-Lac-Saint-Jean sera encore très fortement représenté au sein de la délégation canadienne qui prendra part aux quatre prochaines étapes de la Coupe du monde de patinage de vitesse courte piste. Cinq des 12 athlètes proviennent en effet de la région.

En plus des olympiennes Marianne Saint-Gelais (Saint-Félicien) et Valérie Maltais (La Baie), respectivement première et deuxième aux sélections, et de Samuel Girard de Ferland-Boileau (2e au final) du côté masculin, la Félicinoise Kasandra Bradette et la Jonquiéroise Joanie Gervais viennent de recevoir la confirmation qu'elles participeront aux quatre étapes.

Pour des raisons différentes, les deux heureuses élues ont été agréablement surprises de leur nomination. Âgée de 24 ans, Kasandra ne prenait rien pour acquis même si elle avait terminé 3e au classement final de la sélection, justement parce qu'en cette année post-olympique, les dirigeants choisissent souvent d'envoyer la relève pour qu'elle prenne de l'expérience.

«J'étais contente, mais aussi surprise parce que j'étais la plus vieille parmi les choix discrétionnaires et qu'ils veulent habituellement donner de l'expérience aux plus jeunes. C'est sûr que mon objectif était de faire les quatre, mais je ne voulais pas me créer de faux espoirs», confie celle qui a été ralentie par des maux de dos et du surentraînement au cours des deux dernières années. «Lorsque mon entraîneur (Frédéric Blackburn) me l'a appris jeudi matin, je suis devenue super émotive, j'ai eu un gros sourire, puis je me suis dit qu'il fallait que je me concentre sur ce qui est à venir, que c'était une bonne chose de fait, mais qu'il ne fallait pas que je m'assoie là-dessus.»

Pour sa part, Joanie Gervais, 20 ans, était aux anges. «Je m'attendais à en faire deux, mais les quatre! J'ai été vraiment surprise! Quand mon entraîneur me l'a annoncé, je n'ai pas vraiment réagi sur le coup parce que je n'avais comme pas assimilé tout de suite la nouvelle», raconte candidement l'ancienne porte-couleurs des Élans de Jonquière. Pour elle, il s'agit d'une belle marque de confiance de Patinage de vitesse Canada.  «J'étais 8e après le reclassement. Ils auraient pu prendre d'autres filles mieux classées, mais ils ont décidé que c'était moi qui avais le plus de potentiel.»

En plus Saint-Gelais et Girard, Bradette et Gervais prendront part aux Coupes du monde qui auront lieu à Salt Lake City (7 au 9 novembre), Montréal (14 au 16 novembre), Shanghai (12 au 14 décembre) et Séoul (19 au 21 décembre). Valérie Maltais ne participera qu'aux deux premières étapes, n'était pas disponible pour celles en Asie.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer