Pour la fusion du hockey mineur

Depuis plusieurs semaines, je songeais à écrire un commentaire sur le hockey... (Archives Rocket Lavoie)

Agrandir

Archives Rocket Lavoie

Partager

Sur le même thème

Phil Desgagné
Le Quotidien

Depuis plusieurs semaines, je songeais à écrire un commentaire sur le hockey mineur au Saguenay. Le pourquoi? Depuis plusieurs années, j'entends beaucoup de critiques sur la manière que les associations de hockey mineur de Chicoutimi, Jonquière et La Baie sont dirigées, sur leur fonctionnement.

Les critiques qui reviennent le plus souvent: c'est un cercle fermé, les décisions se prennent en catimini, les guerres de clocher entre Jonquière, La Baie et Chicoutimi reviennent toujours à la surface, ce sont souvent des guerres entre individus qui sont là depuis de nombreuses années...

Je crois que nous sommes arrivés à une période de changements, de grands changements. Il est temps de mettre fin au club des petits amis. Entrer dans le cercle du hockey mineur, ce n'est pas facile. Arriver avec de nouvelles idées, c'est encore plus dur. Il est temps de passer à une autre époque, de passer à l'an 2013. C'est à dire: une seule association de hockey mineur sur l'ensemble du territoire de Saguenay.

La ville de Saguenay est en place depuis dix ans et plusieurs fusions ont été réussies. Je pense aux policiers, aux pompiers, à la comptabilité, aux travaux publics, aux loisirs et même à la culture. Plusieurs autres services ont été fusionnés. Pourquoi pas le hockey mineur? Je crois qu'il est temps que le Service des loisirs de Saguenay prenne en charge le hockey mineur, tout en l'entourant de bons bénévoles et d'une certaine permanence afin de lui donner une structure plus solide et une meilleure coordination. Je sais que des discussions en ce sens sont déjà entamées aux Services des arénas et des loisirs pour savoir comment faire cette fusion.

Je crois qu'il y aurait beaucoup d'avantages à avoir avec une seule association. Par exemple, les instructeurs et les arbitres pourraient diriger et arbitrer dans d'autres secteurs que leur arrondissement. Ce serait également bénéfique pour leur perfectionnement. Une seule association pourrait bénéficier de plus de moyens financiers pour offrir des séminaires avec des personnes qualifiées.

Je parle régulièrement aux instructeurs et aux arbitres. Ils sont tannés de voir toujours les mêmes visages. Avec une fusion, les arbitres pourraient se promener d'un arrondissement à l'autre. On pourrait aussi leur permettre d'arbitrer principalement dans le même calibre, dans le but d'améliorer leurs performances.

Même chose pour l'entraîneur qui aimerait grimper les échelons. Il aurait plus de possibilités en n'étant pas confiné à un seul arrondissement.

Au niveau des joueurs, une fusion offrirait une meilleure répartition et un meilleur équilibre.

Il est certain qu'une telle fusion entraînerait son lot de critiques important. Je vois déjà les gens en place apporter beaucoup de points négatifs, car ils verraient leur pouvoir amoindri. Je dis à ces gens d'arrêter de penser à eux et de penser en fonction des jeunes et des bénévoles qui évoluent dans ce milieu. Peut-être qu'il serait temps de laisser la place à de nouveaux visages. Je suis convaincu que c'est la solution de l'avenir. Maintenant, c'est au Service des loisirs de Saguenay de prendre les choses en main et de réaliser la fusion.

Je sais que plusieurs qui liront ce commentaire seront sceptiques. Mais nous sommes rendus là. Bonne discussion. Dans quelques années, je suis convaincu qu'on dira que c'était la décision à prendre.

En bref

Aux athlètes et aux organisateurs des Jeux du Québec hiver 2013 qui débuteront le week-end prochain, je souhaite la meilleure des chances. J'invite la population à se rendre en grand nombre sur les sites de compétitions, car c'est la paye des organisateurs et des athlètes. Espérons que Dame nature collaborera. Bon succès à tous, surtout à nos athlètes du Saguenay-Lac-Saint-Jean...

Félicitations au président des Sags, Pierre-Marc Bouchard, et à son épouse, Isabelle Grenon, pour la naissance de leur petite fille, le premier bébé de la famille, le 18 février...

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer