«Une année qui fait du bien»

Le gardien Keven Bouchard a brillé contre Lévis.... (Photo Mariane St-Gelais)

Agrandir

Le gardien Keven Bouchard a brillé contre Lévis.

Photo Mariane St-Gelais

Partager

Serge Émond
Le Quotidien

(JONQUIÈRE) Pour tous ceux qui gravitent autour des Élites de Jonquière depuis plusieurs années, la victoire de l'équipe au premier tour des séries éliminatoires et sa performance depuis le début de l'année 2013 ont l'effet d'un petit velours. Oui, la Ligue de hockey midget AAA est un circuit de développement, mais il n'est pas interdit de gagner de temps en temps.

À ce niveau, les Élites n'ont vraiment pas été gâtés. Dimanche, en éliminant les Commandeurs de Lévis, ils ont gagné une série de la coupe Telus pour la première fois depuis la saison 2005-2006. Ils ont fait un bon bout de chemin la saison dernière, mais c'était dans la portion des séries qui menait à la coupe Dodge, celle réservée aux équipes qui avaient été battues auparavant.

«C'est une année qui fait du bien», reconnaît Daniel Nepton, directeur des opérations chez les Élites.

Ce dernier vit présentement sa dixième saison avec les Élites. Après un premier séjour de cinq ans, il a pris une pause de deux ans (y compris la saison 2005-2006) avant d'effectuer un retour avec la formation midget AAA. Le président Michel Simard la dirige depuis six ans. D'autres membres du conseil d'administration comme Jocelyn Lambert (gouverneur), Marino Thibeault (vice-président aux finances), Gérard Bergeron (directeur) et Lucie Girard (responsable de l'hébergement) en font partie depuis très longtemps.

«Oui, la structure a un rôle à jouer dans le succès de l'équipe, mais il y a toute une organisation derrière elle, note Daniel Nepton. Chaque année, il faut bâtir une équipe et faire face à des embûches. Depuis 2005-2006, c'est la première fois que nous gagnons une série. Plus intéressant encore, nous sommes en mesure de compétitionner contre toutes les équipes de la ligue. Depuis la pause des Fêtes, l'équipe de Trois-Rivières a été la seule en mesure de nous battre.

«Oui, le midget est une ligue de développement. Mais la victoire fait aussi partie du développement. Ça fait du bien de connaître une belle saison. Tout le monde est heureux.»

Petit bassin de joueurs

La première victoire des Élites en séries depuis 2005-2006 soulève quand même une question. Pourquoi est-il aussi difficile de gagner pour cette équipe?

Daniel Nepton a son idée bien avancée là-dessus.

«Nous avons un bon territoire, mais on manque de monde, mentionne Daniel Nepton. Notre bassin de joueurs est petit. Regardez les deux équipes de Québec, Lévis et Sainte-Foy. Elles peuvent piger dans un bassin beaucoup plus grand. Il y a plus de monde à Québec et les équipes AA sont plus nombreuses. L'an prochain, il y aura du AAA. C'est une autre chose, le AAA. Il y aura du bantam AAA dans plusieurs régions de la province à compter de la saison prochaine. Nous n'en aurons pas.

«La formule d'équilibre qui permet à quatre équipes (Jonquière, Gatineau, le Collège Notre-Dame et Amos) d'aller chercher un certain nombre de joueurs laissés sans protection par les autres équipes de la ligue est nécessaire. Les responsables de la structure intégrée dans la région font un très bon travail, mais je reste convaincu que nous ne pouvons avoir de succès sans la formule d'équilibre. Il ne faut pas qu'elle parte. Dans cette ligue, tu gagnes avec des joueurs de 16 et 17 ans. L'an prochain, nous aurons encore besoin de cinq joueurs de 17 ans. Nous n'aurons peut-être pas besoin de six joueurs des autres territoires parce que de bons joueurs de notre propre territoire sortiront du bantam AA, mais nous aurons certainement de la place pour deux ou trois joueurs de l'extérieur. Je ne le dis pas pour dénigrer la structure intégrée, où le travail est bien fait, mais c'est une réalité.»

Daniel Nepton estime que l'édition actuelle des Élites n'est probablement pas la plus talentueuse des cinq dernières années. Il explique le succès obtenu par plusieurs éléments.

Comme bien des gens, Daniel Nepton note que le vent a commencé à tourner en novembre, pendant le Challenge de la Ligue midget AAA. Les Élites ont alors atteint la finale. Ce tournoi a été suivi par une séquence de cinq revers consécutifs qui s'explique en bonne partie par un séjour de certains éléments dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec.

À leur retour de la pause des Fêtes, les joueurs ont adhéré à la formule proposée par l'entraîneur Dany Fortin et ses trois adjoints. Les vétérans se sont levés et les gardiens Keven Bouchard et Olivier Tremblay ont offert des performances de qualité.

«Quand les gardiens excellent, ça fait toute la différence, signale Daniel Nepton. Il faut également donner beaucoup de crédit au groupe d'entraîneurs. Dany a donné des responsabilités à ses adjoints. Quand nous avons essayé de l'aider, il s'est montré réceptif.»o

Semond@lequotidien.com

Vendredi 22 février

Jonquière vs Châteauguay 19h30

Samedi 23 février

Jonquière vs Châteauguay 14h30

Mardi 26 février

Châteauguay vs Jonquière 19h30

Mercredi 27 février

Châteauguay vs Jonquière 19h30

Vendredi 1er mars

Jonquière vs Châteauguay 19h30 si nécessaire

Dimanche 3 mars

Châteauguay vs Jonquière 15h si nécessaire (JC Tremblay)

Mercredi 6 mars

Jonquière vs Châteauguay 19h30 si nécessaire

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer