La première activité aura lieu le 25 février

La flamme des Jeux est en route

Émile Hudon, Stéphan Larouche, Bernard Noël et Marc... (Courtoisie)

Agrandir

Émile Hudon, Stéphan Larouche, Bernard Noël et Marc Fortin ont pris possession de la flamme au Stade olympique.

Courtoisie

Partager

Serge Émond
Le Quotidien

(Chicoutimi) Éteinte depuis la conclusion de la 47e finale provinciale à Shawinigan, le 3 août 2012, la flamme des Jeux du Québec a été rallumée hier, à Montréal, et elle brillera jusqu'au 9 mars, moment où prendront fin les Jeux du Québec hiver 2013 à Saguenay.

Au cours d'une cérémonie où l'entraîneur de boxe Stéphan Larouche a été le dernier porteur, la flamme des Jeux du Québec a quitté les installations olympiques de Montréal et pris la direction de Saguenay. Le comité organisateur des Jeux de Saguenay était représenté par le directeur général Émile Hudon, le président Marc Fortin et le premier vice-président Bernard Noël.

«Nous nous sommes tous retrouvés près d'une patinoire située au Parc olympique, a raconté Marc Fortin. Des jeunes des régions de Montréal et Bourassa ont d'abord patiné avec la flamme. Ils l'ont ensuite remise à la mascotte Tempête, qui l'a finalement donnée à Stéphan Larouche. Il représentait les athlètes du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Valérie Maltais devait participer à la cérémonie, mais elle a subi une blessure légère à l'entraînement pendant la journée et elle n'a pas été en mesure d'être présente.»

«Nous avons eu l'impression de boucler la boucle, a pour sa part mentionné Bernard Noël. Il y a trois ans exactement, nous étions au même endroit, au Stade olympique, pour aller chercher les devis nécessaires au dépôt de notre candidature.»

Dans quelques jours, différentes cérémonies marqueront le passage de la flamme aux quatre coins du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

La première cérémonie dans la région aura lieu le 25 février, à la Base militaire de Bagotville. Elle mettra en vedette les danseurs de la troupe Zénith, les militaires de la 3e escadre et la délégation de la 48e finale provinciale des Jeux du Québec. Sous les yeux des élèves de 5e et 6e année des écoles Saint-Joseph, Sainte-Thérèse et Médéric-Gravel, la flamme arrivera à 9h45, en hélicoptère.

Des coureurs du club Jakours prendront ensuite le relais. Ils transporteront la flamme d'un bout à l'autre de la région, en effectuant des arrêts à Jonquière, Dolbeau-Mistassini et Alma. Cette longue randonnée de 200 kilomètres prendra fin le 28 février, en après-midi, au Village sur glace de Roberval.

Le relais de la flamme des Jeux du Québec et toutes les activités qui s'y rattachent ont été préparés par l'agence-école Embryo du Cégep de Jonquière.

Drummondville

Comme prévu, SportsQuébec a annoncé, mardi, que Drummondville organisera la 50e Finale des Jeux du Québec, hiver 2015. Pas de surprise, cette ville était la seule sur les rangs. Elle a quand même été obligée de répondre aux exigences de SportsQuébec avant d'obtenir la présentation de l'événement.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer