Première étape: trouver de l'argent

Les Almatoises Josée Plourde et Nadine Barbeau ont... (Photo courtoisie)

Agrandir

Les Almatoises Josée Plourde et Nadine Barbeau ont la ferme intention de prendre part au rallye-raid à travers le désert du Maroc, du 10 au 20 octobre 2013, dans le cadre de la 13e édition du Trophée Rose des sables.

Photo courtoisie

Partager

Sur le même thème

Joël Martel
Le Quotidien

(ALMA) Deux jeunes femmes d'Alma se lancent dans l'aventure du Trophée Roses des sables. La première étape de ce grand défi: recueillir la somme de 25 000$.

Les Almatoises Nadine Barbeau et Josée Plourde ont la ferme intention de traverser le désert du Maroc lors de la 13e édition du Trophée Rose des sables qui se déroulera du 10 au 20 octobre 2013. Les deux femmes, qui sont respectivement orthopédagogue et technicienne en organisation scolaire, ont comme objectif d'amasser entre 25 000$ et 30 000$ afin de financer leur odyssée.

D'ailleurs, lorsque Josée Plourde est questionnée quant à ses craintes à propos de l'épreuve, c'est la question monétaire qui la préoccupe en premier lieu: «On est présentes à certains événements qui ont lieu à Alma. On essaie d'avoir la plus grande visibilité qui soit. Nous avons comme objectif de récolter les fonds nécessaires avant juin, mais nous sommes prêtes à nous rendre jusqu'en septembre si c'est nécessaire.»

En plus de rechercher activement des commanditaires, le courageux duo accepte aussi les dons en provenance de particuliers. Un bouton de donation PayPal est disponible sur le site web de l'équipe au «rosesdulac.ca».

Un duo courageux

Les deux aspirantes au Trophée Roses des sables n'en sont pas à leur première expérience ensemble. Il y a deux ans, elles ont participé au Tour des Jeunes. C'est à la suite de ce périple que Nadine Barbeau a eu ce qu'elle qualifie d'illumination: «Je pensais depuis un bon moment à participer au Trophée Roses des sables. Et puis un jour, alors que j'étais avec Josée dans la salle de pause des enseignantes, j'ai allumé. C'était avec elle que j'allais le faire!»

Le projet a ensuite été sur la glace pendant près de deux ans. C'est alors que Josée a eu la piqûre. «Quand Josée m'en a reparlé, la magie du hasard a opéré, de raconter Nadine. Quelques mois auparavant, j'avais demandé des informations auprès des organisateurs de l'événement et au même moment que Josée s'est montrée intéressée, j'ai reçu un téléphone de l'organisation. Nous avons vu ça comme un signe et c'est là qu'on s'est lancées.»

Outre la recherche de fonds, Josée Plourde et Nadine Barbeau devront se préparer physiquement et mentalement au cours des prochains mois. La première sera conductrice tandis que la seconde agira à titre de copilote. «J'ai déjà commencé à prendre les mesures nécessaires afin de savoir me servir d'une boussole, de confier Nadine. Ça peut sembler simple comme ça, mais dans les conditions dans lesquelles nous aurons à composer, la boussole est le nerf de la guerre.»

Jmartel@lequotidien.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer