Merci pee-wee!

Partager

Phil Desgagné
Le Quotidien

J'ai assumé la semaine dernière la présidence d'honneur du Tournoi provincial de hockey pee-wee de Jonquière. J'ai eu un plaisir fou à assumer cette présidence, car j'ai renoué avec le hockey mineur et surtout avec la catégorie pee-wee, la catégorie chouchou du hockey mineur.

Un tournoi rodé au quart de tour, avec une armée de bénévoles et un comité organisateur composé de 15 policiers passionnés de hockey et heureux d'être impliqués avec les jeunes.

Dès mon entrée au sein du comité, j'ai senti que je faisais partie de cette grande famille. C'est une gang tissée serrée. Ces policiers aiment leur métier, mais leur implication dans le tournoi est un naturel pour eux. Elle leur permet de remettre un peu à la collectivité.

Parlons de la 49e édition. Tout était bien orchestré avec 15 comités bien rodés. L'animation est une priorité au tournoi pee-wee de Jonquière. Tous sont unanimes là-dessus. Le comité des mascottes est populaire auprès des jeunes, le défilé des auto-patrouilles lors de la visite des écoles connaît toujours un très grand succès et le comité des animateurs de foule est tout simplement exemplaire et exceptionnel.

La prise en charge des jeunes dès leur arrivée au tournoi par le comité organisateur est très appréciée, surtout par les équipes de l'extérieur de la région. J'ai beaucoup apprécié le comportement des spectateurs pendant le tournoi. Parents, grands-parents et partisans, tous étaient unanimes pour encourager les jeunes dans la victoire comme dans la défaite.

Après les parties, les vedettes ce sont les joueurs. Voir les parents, les pères, les mères traîner les poches de hockey des jeunes et les bâtons, les accolades... La fête, la semaine dernière, c'était au Palais des sports et au Foyer des loisirs d'Arvida.

La popularité du tournoi ne se dément pas. J'ai vu plusieurs équipes prêtes déjà à payer leur inscription pour l'année prochaine. Surtout que ce sera la 50e édition. J'ai l'impression que les policiers auront un heureux problème encore une fois, soit trop d'inscriptions.

Au niveau de la participation de la population, le froid a compliqué un peu les choses encore une fois cette année. Environ 20 000 spectateurs ont visité le tournoi et ont apprécié le spectacle.

La participation des commanditaires du secteur Jonquière est très grande et très importante. C'est pourquoi le comité organisateur s'en occupe de façon prioritaire lors de leur visite au Palais des sports de Jonquière et au Foyer des loisirs d'Arvida.

Parlant de la 50e édition, on est déjà en préparation de l'événement et je suis convaincu que ce sera l'Événement de 2014.

J'ai remarqué une participation importante de la classe politique. Le ministre Sylvain Gaudreault a passé quelques heures avec le comité organisateur. Les échevins de Saguenay ont été vus en grand nombre. Je parle de Réjean Laforest, Claude Tremblay, Bernard Noël, Sylvie Gaudreault, Jacques Cleary, Jean-Yves Provencher et quelques autres que je n'ai pu rencontrer malheureusement.

Mais il y a toujours un mais... À l'exception du relationniste Bruno Cormier, je n'ai pas vu de membres de l'état-major de la police de Saguenay. J'ai toujours cru que l'employeur encourageait ses membres à s'impliquer au niveau des jeunes. Je suis convaincu que les policiers auraient apprécié la visite de leurs supérieurs.

En terminant, je veux remercier Stéphane Martel et toute son équipe pour l'accueil que j'ai reçu et pour leur générosité à mon endroit. Je suis heureux d'avoir participé à cet événement et je veux saluer aussi toutes les conjoints et conjointes des policiers et policières et tous les bénévoles qui ont participé d'une façon extraordinaire au tournoi. On se dit à la 50e édition. Salut pee-wee!

(Propos recueillis par Serge Émond)

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer