Une remontée au classement

Partager

Serge Émond
Le Quotidien

(CHICOUTIMI) Sans faire des pas de géant, les Saguenéens de Chicoutimi ont passablement amélioré leur sort au classement de la Ligue de hockey junior majeur du Québec depuis la pause de Noël. À leurs dix derniers matchs, ils ont savouré sept victoires, ce qui place l'équipe au dixième rang du circuit.

Marc-Étienne Hubert n'est pas totalement insensible à la position occupée par son équipe, comme le démontre le classement de la LHJMQ qui se trouve dans le vestiaire des Saguenéens, mais il n'en fait surtout pas une maladie. Son objectif va bien au-delà d'une simple place au classement.

«Notre objectif est le même qu'en début de saison ou encore l'an dernier: compétitionner tous les soirs, note l'entraîneur des Saguenéens. Il y a beaucoup d'équipes dans la même situation que nous. Plusieurs sont dans le même paquet. Des fois, tu gaspilles des énergies en te cassant la tête avec le classement. Dans les séries, l'an dernier, les trois équipes qui ont disputé un septième match à domicile ont perdu.

«Ça ne veut pas dire que toutes les équipes locales vont perdre un septième match cette saison, mais tu peux arriver en fin de saison un peu brûlé si tu consacres trop d'énergie au classement.»

Visite des Olympiques

Depuis le 28 décembre, les véritables performances difficiles des Saguenéens ont été plutôt rares. Dans leur plus récente portion de dix parties, deux de leurs défaites ont été subies face à de bonnes équipes du circuit, le Drakkar de Baie-Comeau et les Huskies de Rouyn-Noranda. Leur sortie la plus décevante a été celle de vendredi dernier, une défaite de 4-3 face aux Cataractes de Shawinigan.

Les Cataractes sont installés au dernier rang du circuit Courteau et les prochains adversaires des Saguenéens occupent aussi une position moins avantageuse. Ils seront les hôtes des Olympiques de Gatineau, ce soir.

Les Olympiques, comme les Saguenéens, vont beaucoup mieux depuis dix parties. Ils ont inscrit six victoires et encaissé une défaite en fusillade. Une fiche qui fait dire à Marc-Étienne Hubert qu'ils ressemblent de plus en plus aux véritables Olympiques de Gatineau.

«Ils commencent à ressembler à l'équipe que nous avons connue au cours des dernières années, précise le pilote des Saguenéens. C'est une équipe qui travaille fort et qui joue d'une façon robuste.

«De notre côté, on ne peut jamais être satisfait à 100 pour cent, mais on se rapproche de plus en plus de l'identité que nous voulons avoir. Celle d'une équipe travaillante qui n'abandonne pas et qui joue d'une façon structurée.»

Interrogé sur la leçon qui peut avoir été servie à son équipe, vendredi, lors de la défaite contre les Cataractes, Marc-Étienne Hubert a répondu que le travail est toujours à recommencer. Un match contre une équipe moins bien placée au classement ne se traduira pas par une victoire si le travail fait défaut.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer