Des options pour seconder Joyal

Maxime Joyal est le gardien numéro un des... (Archives Rocket Lavoie)

Agrandir

Maxime Joyal est le gardien numéro un des Marquis

Archives Rocket Lavoie

Partager

Johanne Saint-Pierre
Le Quotidien

(CHICOUTIMI) Les Marquis de Jonquière ne sont pas démunis en termes de gardiens de but. En fait, si jamais Maxime Joyal flanche, Dean Lygitsakos s'est assuré d'avoir quelques options sous la main pour pallier à la situation.

En entrevue hier, le grand manitou des Marquis a fait le point sur les gardiens susceptibles de prendre la relève au besoin. À l'exception de Nicola Riopel «qui est en train de brûler la ligue en Angleterre et qui ne sera pas avec nous cette année», Lygitsakos pourra compter sur Maxim Gougeon, Chris Boucher et Alexandre A.-Rajotte. Même Karel Saint-Laurent, qui réfléchit à une offre de McGill, reste éligible pour l'instant.

«J'ai envoyé un contrat ce matin (hier) à Chris Boucher pour qu'il le signe. Il s'attend des changements à son horaire (de travail) qui ne sont pas encore faits. Ça se pourrait qu'il se pointe en fin de semaine ou le week-end prochain. D'ici le 22 janvier, son contrat sera parvenu à la ligue», a indiqué le pilote des Marquis. Maxim Gougeon est toujours dans les plans, mais il n'était pas disponible ce week-end. Par contre, Lygitsakos, assure que Gougeon verra de l'action au cours des trois prochaines semaines.

Pour ce week-end, Joyal est le partant pour les deux rencontres, mais s'il connaît un match difficile samedi, Lygitsakos pourrait envoyer Rajotte ou Boucher devant le filet dimanche. «Je considère avoir signé le meilleur gardien de but des ligues seniors en Alexandre A.-Rajotte, qui est le #1 dans mon équipe de Louiseville, dans la ligue en Mauricie. Il secondera Joyal en fin de semaine. Je l'ai vu assez souvent en action cette année que je ne serai pas gêné de l'envoyer devant le filet au besoin», a indiqué Lygitsakos, qui ne ferme pas la porte à des transactions à ce poste d'ici la date limite du 22 janvier (17h) s'il peut obtenir mieux pour améliorer l'équipe.

2 matchs en 24 heures

Tournoi pee-wee oblige, les Marquis disputeront deux matchs sur la route en moins de 24 heures, d'abord en affrontant le Cool-FM à Saint-Georges samedi soir, puis en rendant visite à l'Isothermic à Thetford Mines dimanche après-midi.

Les Marquis pourront compter sur le retour au jeu des Denis Hamel et Steve Brûlé tandis que Dominic D'Amour ainsi que les robustes Samuel Lévesque et Éric Laplante seront en uniforme Quant à l'entraîneur-chef Dean Lygitsakos, il sera de retour derrière le banc dimanche, mais samedi, son adjoint Éric Haley et Martin Gagné, dirigeront à nouveau les troupes.

«Le Cool-FM est une puissante machine offensive. On ne peut pas prendre de congé contre eux, notre préparation pour ce match sera donc importante. La clé est de jouer physiquement contre cette équipe, ce qui n'est pas toujours facile compte tenu de leur mobilité», a indiqué le pilote de Marquis, qui mise sur une brigade défensive sans faille contre cette formation qui a renoué avec la victoire ces derniers temps.

Pour dimanche, le grand manitou s'attend à un duel excitant contre les champions en titre des séries et détenteurs du 2e rang, même si ces derniers ont baissé pavillon 5-2 lors de leur site au Palais des sports le week-end dernier. «Ils ont trois trios qui peuvent compter des buts sur une base régulière et une défensive qui relance très bien l'attaque. Il n'y a pas grand secret face à l'Isothermic, c'est très rare qu'ils se battent eux-même», estime Lygitsakos...

Jstpierre@lequotidien.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer