Fortier a bien fait

Partager

Phil Desgagné
Le Quotidien

Tout d'abord, je désire profiter de l'occasion pour remercier le Tournoi pee-wee de Jonquière de me faire le privilège d'être le président d'honneur de la 49e édition. Le tournoi est déjà débuté et je vous invite à faire une petite visite au Palais des sports ou au Foyer des loisirs au cours de la semaine. Bonne chance aux 50 équipes participantes.

La période de transactions dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec est maintenant chose du passé. L'entraîneur des Saguenéens, Marc-Étienne Hubert, disait récemment à la blague : « On est presque en camp d'entraînement... « Il n'a pas tout à fait tort. Huit nouveaux éléments se sont ajoutés à l'équipe.

On peut dire que Marc Fortier, qui n'a qu'un an et demi d'expérience, n'a pas dormi au gaz encore cette année. L'an passé, on se rappelle qu'il avait acquis trois joueurs d'impact à la même période, soit Jean-Gabriel Pageau, Christian Ouellet et Mathieu Gagnon. À ce moment-là, Marc Fortier avait les moyens de payer. Cette année, je voulais voir comment Marc Fortier et son entourage allaient opérer avec beaucoup moins de moyens. Aujourd'hui, la majorité des experts estiment que les Saguenéens ont ajouté beaucoup de profondeur à leur formation. Avec leurs nouvelles acquisitions, les Saguenéens ont une équipe beaucoup plus grosse. Ils profitent aussi de beaucoup plus de profondeur pour les trios 2, 3 et 4. Il faut également avouer que Marc Fortier n'a pas vidé son équipe.

Je crois que les Saguenéens ont bien travaillé. Leur meilleure monnaie d'échange était Jérémy Grégoire. Oui, les Saguenéens ont donné un très bon joueur et un excellent individu en Grégoire. Le mauvais début de Jérémy est dû à un paquet de facteurs que je ne commenterai pas. Pour le bien des Saguenéens et de Jérémy, le temps d'une séparation était arrivé.

Marc Fortier et l'état-major des Saguenéens avaient donc une bonne monnaie d'échange pour donner un nouvel élan à l'équipe. La majorité des équipes ont su que Jérémy était disponible et le téléphone a sonné à plusieurs occasions pendant la période des transactions. On a attendu à la dernière minute pour compléter cette transaction. La valeur de Jérémy était à son maximum et je pense que les Saguenéens ont reçu une bonne offre. L'équipe de Baie-Comeau obtient un excellent joueur et les Saguenéens reçoivent en réalité trois choix de première ronde. Le premier est Loïk Léveillé, qui a été le cinquième choix au total en 2012. Les Saguenéens ont aussi obtenu des choix de première ronde en 2013 et 2014.

Plus de poids en défensive

L'arrivée de Samuel Roussy, Myles McGurly et Léveillé donne de la profondeur et du poids à la défensive. Aucun de ces joueurs ne mesure moins de 6'. L'addition à l'attaque de Charles Guèvremont, Félix Plouffe, Jérémy Carignan et Thomas Gobeil donne à Marc-Étienne Hubert des cartes à ajouter à ses deuxième, troisième et quatrième trios. Marc Fortier a aussi évité de vider la banque de choix au repêchage de son équipe. Je pense même qu'il s'est amélioré.

Regardons maintenant la fin de saison des Saguenéens. L'espoir de voir les Saguenéens terminer parmi les dix premières formations est toujours permis. Pour cela, il faudra que Christopher Gibson poursuive son travail exceptionnel devant le filet et que Charles Hudon et Guillaume Asselin continuent de jouer leur rôle en attaque. Depuis quelques jours, Sébastien Sylvestre s'est ajouté à ces deux joueurs. Pour moi, la plus belle surprise depuis le début de la saison est Laurent Dauphin. Quelle belle relève pour les prochaines années. J'ai de la difficulté à comprendre comment on avait pu l'oublier pour le Défi des Espoirs qui se déroulera demain à Halifax. Heureusement, l'erreur a été corrigée hier. Jeudi dernier, contre les Remparts, il a été le joueur dominant des deux formations. Trente dépisteurs de la Ligue nationale étaient assis dans les estrades du centre Georges-Vézina. Je suis convaincu qu'il a impressionné plusieurs de ces observateurs.

La grande qualité de l'équipe depuis le début de la saison est le travail. Marc-Étienne Hubert et ses adjoints ont convaincu tout le monde que le succès se résume à une seule chose : il faut travailler pour obtenir des résultats.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer