Ils ne s'y attendaient pas

Thomas Gobeil et Loïk Léveillé sont arrivés à... (Photo Jeannot Lévesque)

Agrandir

Thomas Gobeil et Loïk Léveillé sont arrivés à Chicoutimi vers 21h30 hier soir. Ils ont appris en matinée qu'ils étaient échangés aux Saguenéens.

Photo Jeannot Lévesque

Partager

Sur le même thème

(CHICOUTIMI) «Quand j'ai vu la transaction, je me suis dit: ''ouin, je leur en ai dit des affaires sur la glace à ces gars-là...''«, a dit, en riant, l'attaquant Thomas Gobeil.

Gobeil et Loïk Léveillé, les deux nouveaux joueurs des Sags, sont arrivés au centre Georges-Vézina hier soir à 21h30. Le Quotidien est allé les voir alors qu'ils étaient accueillis par le directeur général adjoint, Carl Bouchard.

Ni Gobeil ni Léveillé ne pensaient être transigés. Le jeune espoir Léveillé semblait encore sous le choc, en soirée.

«Vraiment, je ne pensais pas du tout être échangé, a dit le défenseur. Je n'avais entendu aucune rumeur. Nous avions vraiment une belle gang. Ce n'est pas facile de quitter.»

Gobeil a passé les trois dernières années dans l'organisation du Drakkar, ayant été repêché à 15 ans. «Ce qui est réconfortant, c'est que l'on entend toujours juste des bonnes affaires de Chicoutimi. Ça nous rassure.»

Gobeil connaît Sébastien Sylvestre et Guillaume Cloutier, qui est d'ailleurs allé voir les deux joueurs au centre Georges-Vézina, hier soir, quelques minutes après leur arrivée. Léveillé a joué avec Billia aux moins de 17 ans durant le temps des Fêtes, et s'est entraîné cet été avec Charles Hudon.

«Nous savons que Chicoutimi est une ville de hockey», a dit Gobeil, quelques minutes après avoir déposé sa poche du Drakkar dans le vestiaire des Saguenéens.

Kbelley-Murray@lequotidien.com

Partager

publicité

publicité

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer