Chronique

Maudits arbitres!

Phil Desgagné recommande aux jeunes arbitres de ne... (archives)

Agrandir

Phil Desgagné recommande aux jeunes arbitres de ne pas faire le spectacle, mais de faire partie du spectacle.

archives

Partager

Phil Desgagné
Le Quotidien

Je vous entretiens d'un sujet presque tabou: les maudits arbitres. J'ai un jugement plutôt favorable ayant moi-même été arbitre pendant de nombreuses années dont presque 20 ans dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec et une dizaine d'années au baseball régional.

Je dis toujours que les arbitres, c'est un mal nécessaire. Pas d'arbitres, pas de parties. Souvent, après un match, si on a gagné, c'est parce que les joueurs ont bien joué. S'ils ont perdu, c'est en raison de l'arbitrage qui était mauvais et pourri. Rarement on entend dire comme commentaire dans un aréna «On a été bien arbitrés aujourd'hui»...

L'arbitrage est presque devenu avec le temps une problématique pour le hockey mineur un peu partout à travers le Québec et même pour les autres sports. Restons toutefois dans le hockey. Le recrutement est devenu très difficile. Plusieurs adultes qui ont fait ce métier pendant de nombreuses années ont décidé d'abdiquer parce qu'ils sont devenus intolérants aux critiques des parents.

On se retrouve donc avec beaucoup de jeunes arbitres, sans expérience et souvent presque au même âge que les joueurs dans les niveaux midget et junior. Les difficultés avec les jeunes arbitres, c'est qu'ils sont sans expérience et sensibles aux critiques des parents, des entraîneurs et même des joueurs. On leur enseigne également d'être excessivement sévères, mais pour plusieurs, on pense qu'ils sont maintenant rendus les rois et maîtres de la patinoire. Je dis souvent aux jeunes arbitres lors de rencontres, on ne fait pas le spectacle, mais on fait partie du spectacle. Toute une différence!

Avec la jeunesse, pas beaucoup de fidélité. On abandonne rapidement. Pas facile pour les dirigeants de Hockey Québec. Il manque d'arbitres et de superviseurs compétents pour les aider.

Petite suggestion en terminant. Avec la fusion de Ville Saguenay, pourquoi ne pas regrouper l'association des arbitres et n'en faire qu'une seule? Beaucoup plus facile pour l'affectation lors de parties opposant certaines bonnes équipes.

Avant de conclure, je veux maintenant parler directement aux arbitres. Dans les derniers mois, j'ai été en contact avec plusieurs bénévoles qui organisent des tournois de hockey. Les coûts pour l'arbitrage sont devenus très élevés avec le temps. J'ai de la difficulté avec ça. J'ai fait mes classes au Tournoi bantam de Chicoutimi, au Tournoi pee-wee de Jonquière et même au grand Tournoi pee-wee de Québec. Ç'a été important pour ma carrière et comme expérience. Mais ç'a toujours été comme bénévole. Si des centaines de bénévoles travaillent pendant des semaines et même des mois pour organiser ces tournois, pourquoi les arbitres ne peuvent pas faire leur part pour les aider en faisant un peu de bénévolat. Ce serait leur façon à eux d'aider le rayonnement du hockey à travers tout le Québec.

À tous, je souhaite une très bonne année 2013!

(Propos recueillis par Dave Ainsley)

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer