Profondeur mise à l'épreuve

Quand ils s'arrêteront au centre Georges-Vézina, demain soir, les Cataractes de... (Archive Le Nouvelliste)

Agrandir

Archive Le Nouvelliste

Partager

Serge Émond
Le Quotidien

(CHICOUTIMI) Quand ils s'arrêteront au centre Georges-Vézina, demain soir, les Cataractes de Shawinigan donneront le coup d'envoi à une portion du calendrier des Saguenéens qui s'annonce plutôt éprouvante.

Les blessures et le départ de deux joueurs importants, Charles Hudon et Lukas Sedlak, en prévision du Championnat mondial de hockey junior exposent le manque de profondeur de la formation chicoutimienne.

Si les numéros qui apparaissaient sur le grand tableau de Marc-Étienne Hubert, lundi, correspondent parfaitement à l'équipe qui jouera mercredi, les Saguenéens affronteront les Cataractes avec 14 recrues ou joueurs affiliés en uniforme. Et parmi les vétérans qui seront utilisés, Sébastien Sylvestre n'a passé que la moitié de la saison à Chicoutimi, l'an dernier. En comparaison, les Cataractes ont disputé leur plus récent match avec dix recrues en uniforme, en fin de semaine.

Sur le tableau de l'entraîneur, les numéros de Laurent Dauphin, Guillaume Cloutier, Philippe Archambault et Simon Tremblay manquaient à l'appel en raison de blessures. Il est certain que les deux premiers ne joueront pas demain. La condition des deux autres doit être réévaluée.

En temps normal, en incluant le gardien Julio Billia, les Saguenéens comptent neuf recrues dans leurs rangs cette saison. Une équipe en reconstruction?

Le directeur général Marc Fortier ne va pas jusque-là.

«Notre équipe est à moitié à maturité et à moitié en reconstruction, avance Marc Fortier. On parle d'une équipe en reconstruction quand son noyau est composé par de jeunes joueurs. Ce n'est pas notre cas. Douze de nos joueurs sont des gars d'impact. On parle de gars comme Charles Hudon, Lukas Sedlak, Jérémy Grégoire, Guilaume Asselin, Mathieu Gagnon, nos deux gardiens, etc. La situation de Shawinigan est différente. Son ''top 12'' est composé en bonne partie de jeunes.

«Nous ne sommes pas en reconstruction, mais il faut aussi commencer à penser à l'avenir en entrant de jeunes joueurs. C'est ce que nous avons fait. Nous voulions arriver aux Fêtes en faisant partie du peloton. Nous respectons cet objectif présentement. Nous tenterons de rester dans le peloton et nous verrons ce qu'il faudra faire pendant la pause des Fêtes.»

Des rappels

L'absence de plusieurs réguliers obligera les Saguenéens à placer certains hockeyeurs dans une position inhabituelle et à rappeler plusieurs jeunes, mercredi. Des joueurs qui composent habituellement le quatrième trio formeront la troisième ligne, demain. Le défenseur Nicolas Dumoulong, rappelé pour les matchs du week-end, passera la semaine avec l'équipe. Le séjour de l'attaquant Simon-Claude Blackburn, des Élites de Jonquière, se poursuivra mercredi. Son coéquipier chez les Élites Marc-François Bernier a aussi été rappelé, tout comme Jérémy Carignan. Il est possible que le nom de Samuel Pouliot s'ajoute à cette liste dans les prochaines heures.

«Il sera important que les gens comprennent bien la situation, a répondu Marc-Étienne Hubert quand on l'a interrogé sur les prochains matchs de son équipe. Il faudra qu'elle soit bien expliquée.

«Nous savons que les prochaines semaines ne seront pas faciles, mais nous demanderons aux joueurs en place de travailler le plus fort possible. Malgré la situation, nous tenterons de poursuivre la progression de l'équipe. Nous allons attaquer cette portion du calendrier avec détermination, patience et courage.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer