Bouchées doubles

Christopher Gibson a profité de la présence de... (Photo Rocket Lavoie)

Agrandir

Christopher Gibson a profité de la présence de l'entraîneur des gardiens Jimmy Waite. pour travailler quelques points techniques.

Photo Rocket Lavoie

Partager

Sur le même thème

Serge Émond
Le Quotidien

Contrairement à ses coéquipiers qui ont obtenu une journée de congé, Christopher Gibson a passé plusieurs minutes sur la patinoire du centre Georges-Vézina, mardi après-midi. Il a travaillé sous la direction de l'entraîneur des gardiens de l'équipe, Jimmy Waite, sur des éléments de son jeu qui doivent être améliorés.

Le gardien de 20 ans n'a pas connu un très bon voyage dans les Maritimes, la semaine dernière. Après avoir inscrit une victoire contre les Screaming Eagles du Cap-Breton, mercredi, il a vécu des sorties difficiles à Halifax, vendredi, et à Bathurst, dimanche. À chaque occasion, il a cédé sa place à Julio Billia en deuxième période.

«Je ne suis pas content de mon jeu présentement, a signalé le vétéran des Saguenéens à la conclusion de sa séance d'entraînement privée. Il est toujours difficile d'être retiré d'un match. Tu veux toujours jouer au maximum de tes capacités et je ne l'ai pas fait lors des deux derniers matchs. Après une grosse partie contre Québec (le 25 novembre), je dois retomber sur terre et travailler sur les petites choses.

«Je ne sais pas vraiment ce qui s'est passé à Halifax. J'ai essayé d'en faire un peu trop. Ça ne fonctionne pas quand tu essayes de faire trop de choses. Tu dois te concentrer sur les petits détails et c'est ce que je fais maintenant. À Bathurst, ce n'était pas mon meilleur match et ce n'était pas le meilleur match de l'équipe. Nous étions à la fin d'un long voyage, mais ça ne doit pas être une excuse.»

Christopher Gibson n'a pas été épargné par les blessures depuis le début de la saison. Son nom a été placé une première fois sur la liste des blessés au début d'octobre quand il a été opéré à un genou. En novembre, une blessure à l'aine l'a forcé à une autre période de repos. Il a effectué un retour au jeu le 21 novembre, à Shawinigan. Avant cette rencontre, il n'avait joué que deux matchs et deux périodes dans les 24 matchs précédents des Saguenéens.

Le cerbère finlandais assure être en excellente forme présentement.

«Il est important de bien faire les petites choses, a repris Christopher Gibson. Je me suis éloigné un peu de ces petits détails et je dois revenir à la base.

«Il était prévu que Jimmy vienne à Chicoutimi aujourd'hui (mardi) et je cherche toujours à profiter de chaque occasion pour travailler sur mon jeu et m'améliorer. Tu peux appeler cela du temps supplémentaire, mais je pense honnêtement que je me serais quand même retrouvé sur la glace si le voyage avait été meilleur. Chaque fois que Jimmy est ici, je veux en profiter et aller sur la glace.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer