Charles Hamelin sauve l'honneur

Charles Hamelin a terminé sur le podium à... (Archives La Presse)

Agrandir

Charles Hamelin a terminé sur le podium à chacune de ses six épreuves en Coupe du monde cette saison.

Archives La Presse

Partager

Serge Émond
Le Quotidien

(CHICOUTIMI) L'étape de la Coupe du monde de patinage de vitesse courte piste disputée en fin de semaine à Nagoya, au Japon, ne marquera pas l'histoire de l'équipe canadienne. Pour une deuxième journée consécutive, Charles Hamelin a été le seul représentant de la formation nationale à trouver une place sur le podium. Il a terminé deuxième au 500 mètres, ratant par 18 millièmes de seconde sa première médaille d'or de la saison.

Parmi les quatre patineuses natives du Saguenay-Lac-Saint-Jean qui font partie de l'équipe canadienne, Valérie Maltais a été la seule à participer à une finale A, dimanche. La Baieriveraine a terminé cinquième au 1500 mètres féminin. Troisième avant le dernier tour, elle a vu ses chances de médaille disparaître quand une rivale a fait un faux mouvement.

«Au dernier tour, la Hollandaise (Jorien Ter Mors) a tenté de faire un dépassement, mais sa lame a piqué sur la glace et elle est tombée, a raconté Valérie Maltais. Je l'ai évitée en passant derrière elle, mais c'était trop tard. Je n'ai pas pu revenir à la fin. «

Marianne Saint-Gelais a été la meilleure représentante canadienne au 500 m avec une quatrième position en finale B. Elle a pris la huitième place au classement général de l'épreuve.

«La journée s'est bien passée, a noté l'athlète de Saint-Félicien. En demi-finale, j'étais deuxième au dernier tour, ce qui m'aurait permis de me qualifier pour la finale A, mais j'ai ''slippé'' et on m'a dépassé. En finale B, je partais quatrième. J'ai manqué d'agressivité et j'ai eu un peu peur dans mes dépassements.»

Lors de cette épreuve remportée par la Chinoise Meng Wang, Caroline Truchon (Chicoutimi) a terminé 13e, après avoir été éliminée en quart de finale. Pour sa part, Marie-Ève Drolet (Laterrière) a eu droit à un congé forcé au 500 m, en raison d'une blessure subie lors d'une chute pendant la finale B du 1500 m présentée samedi. Elle sera tout de même en mesure de participer à la quatrième tranche de la Coupe du monde, en fin de semaine prochaine, à Shanghai, en Chine.

Maltais, Saint-Gelais, Truchon et Jessica Hewitt ont conclu leur week-end en gagnant la finale B du relais féminin.

Six en six

Du côté masculin, Charles Hamelin s'est réjoui de sa sixième médaille de la saison en autant d'épreuves. En finale du 500 m, il n'a été devancé que par l'Allemand Robert Seifert. L'Américain Travis Jayner a obtenu la médaille de bronze, pendant que François Hamelin se classait quatrième.

«Ma journée a super bien été, a mentionné Charles Hamelin. J'étais confiant, ma lame allait bien et la glace allait beaucoup mieux que samedi et vendredi. En finale, j'ai eu un meilleur départ qu'en demi-finale. C'était plus serré aux blocs. On a eu un petit accrochage et j'ai perdu toute ma vitesse. Je me suis fait dépasser par le Chinois (Dajing Wu) dans le droit. À ce moment-là je devais être un peu plus défensif pour ne pas me refaire dépasser. J'ai dépassé Wu après un tour et demi et j'ai essayé de dépasser l'Allemand (Seifert), mais il protégeait son intérieur et je n'avais pas les jambes pour le faire à l'extérieur.

«J'ai aimé mon attitude dans la course. J'étais agressif et j'ai montré que j'étais en mesure de faire des dépassements à l'intérieur et l'extérieur.»

Au 1500 mètres masculin, Michael Gilday, de Yellowknife, et Guillaume Bastille, de Rivière-du-Loup, ont terminé respectivement cinquième et sixième. Bastille, Gilday et les frères Hamelin ont eux aussi dominé la finale B du relais.

Semond@lequotidien.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer